Gabriel Proulx du Drakkar de Baie-Comeau a amassé un 100e point en carrière, mardi.

Le Drakkar fait un cadeau à Gordie Dwyer et ses Cataractes [VIDÉO]

BAIE-COMEAU — Le Drakkar de Baie-Comeau a décidé de faire cadeau d’une victoire à Gordie Dwyer pour son premier match à la barre des Cataractes de Shawinigan, s’inclinant par la marque de 4-3, en fusillade.

Les hommes de Jon Goyens étaient pourtant en plein contrôle de la rencontre avec moins de quatre minutes à jouer, mais une poussée de deux buts en 103 secondes des Cats, des filets de Jérémy Martin et Xavier Bourgault, a forcé la prolongation. En fusillade, Martin, le 18tireur à s’exécuter, a tranché le débat, au grand dam des 1330 spectateurs réunis au Centre Henry-Leonard.

«Honnêtement, les trois buts qu’on a donnés, c’est une question de gestion de match», a indiqué l’entraîneur-chef du Drakkar. «Sur le premier but, on a commis trois ou quatre erreurs sur le même jeu et sur les deux autres, on n’est pas alertes, on dormait. Sur le dernier, on a laissé l’enclave complètement ouverte. Je ne peux pas comprendre.»

Situation doublement frustrante pour Goyens, il avait délégué des vétérans sur la patinoire sur les deux derniers filets des visiteurs, dont Keenan MacIsaac, qui a notamment exécuté un jeu mou conduisant au troisième but.

«Ce n’était pas des 16 ans et des 17 ans sur la glace», a convenu le pilote, qui ne pouvait que dire qu’il allait répéter et répéter les consignes. «On ne peut pas prendre de shifts off. Ce n’est pas comme si on avait brûlé la ligue récemment. Si on ne se préoccupe pas plus des petits détails durant 60 minutes, ça va continuer avec des matchs comme ça.» 

Le trio de Gabriel Proulx, Valentin Demchenko et Nathan Légaré a frappé deux fois consécutivement en deuxième période. Proulx (17e) a d’abord bondi sur son propre retour avant de contourner le filet pour battre de vitesse Antoine Coulombe. Il s’agissait d’un 100e point en carrière pour Proulx. Légaré a enchaîné avec son 27e.

En fin d’engagement, Jérémy Jacques a inscrit son premier de la saison d’un beau tir des poignets et le Drakkar croyait bien rentrer au vestiaire avec une priorité de trois buts, mais à peine 24 secondes plus tard, Kirill Nizhnikov a profité d’un revirement en zone adverse pour faire 3-1.