Nathan Légaré et Christopher Merisier-Ortiz, deux des trois joueurs des Vikings de St-Eustache qui ont été sélectionnés par le Drakkar de Baie-Comeau.

Le Drakkar fait le plein de Vikings

Bien sûr, Steve Ahern ne pouvait se retenir de mettre un peu de piquant dans la première ronde de la séance de repêchage de la LHJMQ.
Après avoir utilisé son premier choix - le sixième au total -, le dg du Drakkar a immédiatement troqué avec Drummondville pour obtenir le choix numéro 7, en retour du choix numéro 9 et du premier choix de Gatineau en 2018. Avec ce meilleur rang, qui lui aura coûté un de ses deux choix de première ronde l'an prochain, il a mis la main sur Christopher Merisier-Ortiz, des Vikings de St-Eustache (midget AAA) l'arrière le plus mobile disponible à ce repêchage selon les experts.
Avant de prononcer le nom de Merisier-Ortiz, le directeur du recrutement Pierre Desjardins était allé chercher son coéquipier chez les Vikings, l'attaquant de puissance Nathan Légaré, un ailier droit. L'un comme l'autre évoluaient avec le tout premier choix de cet encan, Alexis Lafrenière.
«On voulait vraiment Légaré et Merisier-Ortiz», a souligné Ahern. «On savait que Drummondville [qui repêchait 7e et 8e] voulait Légaré et on a décidé de bouger un de nos choix de l'an prochain pour avoir les deux et on est très contents.» Le défenseur a déjà laissé entendre qu'il n'irait pas n'importe où dans le circuit Courteau, mais Ahern assure que Baie-Comeau ne fait pas partie de cette liste.
«Si on avait gardé notre choix numéro 9, on aurait probablement repêché [le récalcitrant Justin] Barron, mais on voulait vraiment les deux, je le répète», de déclarer le directeur général, qui a qualifié Merisier-Ortiz de «deuxième meilleur défenseur de ce repêchage avec Barron» et qui a indiqué que Légaré jouait «avec la fougue de Pascal Pelletier».
Une tentative pour le troisième choix
Ces deux joueurs ne seraient toutefois pas devenus propriété du Drakkar si le premier scénario d'Ahern s'était concrétisé, lui qui avait offert ses deux choix de première ronde aux Wildcats de Moncton en retour de leur sélection, la troisième. Le dg Roger Shannon a toutefois résisté aux chants des sirènes et a sélectionné, en toute logique, Jakob Pelletier, qu'Ahern n'hésite pas à qualifier de «joueur de concession».
St-Eustache s'est sûrement avéré une destination de choix pour les dépisteurs du Drakkar l'hiver dernier, car avec sa sélection suivante, en quatrième ronde, l'équipe de la Côte-Nord a mis la main sur le centre Thomas Lacombe. La formation a aussi jeté son dévolu sur deux produits locaux lors de ce repêchage, soit les attaquants Antoine Savard (8e ronde) et Félix Potvin (11e), deux produits des Nord-Côtiers midget espoir.
Le défenseur Laurent Demers (Lévis) a représenté le choix de cinquième tour du Drakkar, qui a enchaîné avec deux sélections en sixième ronde, soit le centre Julien Létourneau (Séminaire St-François) et le défenseur Jeremie Hebert (Moncton), et deux autres en septième ronde (Gabriel Fontaine et Ozzie King). Maxime Taillefer (gardien, Châteauguay, 10e), Jeremy Michaud (défenseur, Trois-Rivières, 10e), Samy Paré (ailier gauche, Beauce-Appalaches, 12e) ainsi que Bradley Farrell et Frankie Ireland (défenseur et ailier gauche), Boston Bruins U16, 13e et 14e), ont aussi été sélectionnés.
***
Un autre élément rugueux
Repêché au sixième rang par Baie-Comeau, Nathan Légaré est impatient de mettre son style de jeu rugueux au profit du Drakkar. Une organisation dont il apprécie le travail de reconstruction. «C'est une organisation exceptionnelle. Je regardais le repêchage de l'année passée et ils ont vraiment fait des très bons choix. Et je suis vraiment content que Christopher me rejoigne avec le Drakkar. C'est vraiment extraordinaire. On va pouvoir vivre ça ensemble», a-t-il dit au sujet de Merisier-Ortiz, repêché tout juste après lui. Légaré risque de former un duo de choc avec Shawn Element, un autre joueur du Drakkar reconnu comme «dérangeant pour l'adversaire». Auteur de 20 buts et de 31 passes en 51 matchs avec les Vikings de Saint-Eustache, Légaré a bénéficié du travail offensif de ses partenaires de trio Alexis Lafrenière et Félix Lafrance. Il entend maintenant faire profiter le Drakkar de son flair offensif autour du filet.  Kathleen Lavoie
***
Guénette, un Foreurs surpris et heureux
Maxence Guénette s'est dit surpris d'avoir été réclamé au cinquième rang par les Foreurs de Val-d'Or.
Réclamé par les Foreurs de Val-d'Or au cinquième rang, le défenseur Maxence Guénette s'est dit surpris, mais heureux de se joindre à la formation abitibienne, lui qui était répertorié au huitième rang par le Centre de soutien au recrutement. «Je suis vraiment content de faire partie de cette organisation-là. Ils ont vraiment à coeur le développement des joueurs. C'est une équipe qui était intéressée par moi, alors je sens que je vais y jouer un rôle important. Je peux juste espérer du bon dans les prochaines années. Je ne connais personne là-bas, mais c'est vraiment un beau feeling d'être repêché par eux. Je suis impatient de connaître la région, la place et les personnes», a indiqué l'arrière de 5'11" et de 161 livres, qui a inscrit quatre buts et 12 passes en 40 matchs avec les Commandeurs de Lévis, cette saison. Six de ses coéquipiers ont également été sélectionnés samedi, ce qui n'est pas un hasard, selon le défenseur. «On s'est bien développés chacun individuellement. Notre entraîneur [Mathieu Turcotte] a fait un bon travail toute l'année. Il nous a soutenus et a vu notre potentiel.»  Kathleen Lavoie
En vitesse...
L'Océanic a fait preuve de doigté sur le plan marketing en mettant en vente des chandails d'Alexis Lafrenière immédiatement après sa sélection au tout premier rang du repêchage de la LHJMQ... L'attaquant de Québec Jakob Pelletier était accompagné à Saint-Jean d'une délégation composée d'une soixantaine de parents et amis. Ces derniers avaient organisé un tailgate dans le stationnement du Harbour Station avant la séance de repêchage et se sont fait entendre lors de la sélection de leur préféré par Moncton au troisième rang... À sa deuxième année d'admissibilité au repêchage, le gardien de but du Blizzard du Séminaire Saint-François Philippe Gaudreault, qui a joué un rôle de premier plan dans la conquête de la Coupe Jimmy-Ferrari, a finalement été sélectionné. Moncton l'a réclamé en 11e ronde...  Kathleen Lavoie