Le Drakkar «a besoin d'un numéro 1 comme Antoine [Samuel], capable de stopper l'hémorragie les soirs où ce sera plus difficile», selon l'entraîneur-chef Martin Bernard.

Le Drakkar encore blanchi

Toujours à court de solutions en offensive, le Drakkar de Baie-Comeau a encaissé dimanche un second blanchissage consécutif. Les Huskies de Rouyn-Noranda l'ont ainsi emporté par le même pointage que samedi, soit 4-0.
Même s'il s'agissait d'une troisième rencontre en autant de jours pour les hommes de Marco Pietroniro, ils ont probablement disputé leur meilleure rencontre de cet éprouvant périple en Abitibi. Ils ont accordé le moins de lancers du voyage (44) et en ont dirigé 27, un autre sommet, mais les carences en attaque de l'équipe limitent vraiment les chances de gagner.
«On a généré un peu plus d'offensive que dans le premier match ici, mais on n'est vraiment pas opportuniste», ne pouvait que constater l'entraîneur-chef du Drakkar. «C'est évident que si on ne marque pas, on ne peut pas gagner. C'était plus évident en fin de match aujourd'hui [dimanche], mais j'ai aussi senti de la fatigue tout au long du voyage. Ce n'est pas facile, mais il faut trouver le moyen de garder de l'énergie. Après deux matchs à la maison, on a encore un long voyage, dans les Maritimes cette fois.»
Protéger Antoine Samuel
Après avoir raté trois rencontres en raison d'une blessure au bas du corps, Antoine Samuel a amorcé le match. Il a cependant dû céder sa place après 20 minutes de jeu à Bo Taylor, qui a bien fait dans les circonstances. Le pilote des Nord-Côtiers n'a pas apprécié les contacts qu'a dû encaisser Samuel lors de sa courte sortie.
«Il n'a pas aggravé sa blessure. J'ai plutôt enlevé Antoine par mesure de sécurité parce qu'il s'était fait tomber dessus, a ajouté Pietroniro. Je l'ai retiré parce que les gardiens ne sont pas protégés et quand on veut protéger notre gardien, on passe pour des malades. Mais chose certaine, je ne vais pas appeler la Ligue pour brailler.»
Martins Dzierkals, Julien Nantel, Anthony Wojcik et Timo Meier ont marqué les buts des vainqueurs. Le gardien Samuel Harvey a enregistré son second jeu blanc de la saison.