La troupe de Martin Bernard n'a pas été une proie facile pour les Islanders de Charlottetown.

Le Drakkar échoue à Charlottetown

BAIE-COMEAU — Le Drakkar de Baie-Comeau a de nouveau chèrement vendu sa peau, lundi à Charlottetown, mais son manque de fini à l’attaque lui a encore coûté cher dans un revers de 4-1 aux dépens des Islanders.

Si D’Artagnan Joly parvient à marquer sur l’une des deux chances en or qu’il a obtenues au premier vingt, le match aurait pu prendre une tournure différente. Mais à chaque fois, le joueur de centre a plutôt raté la cible.

Les hommes de Martin Bernard ont montré du cœur en dominant la troisième période malgré la fatigue de cet interminable voyage amorcé mercredi dernier, mais impossible pour eux de rétrécir l’écart. Le gardien des Islanders, Dakota Lund-Cornish, a d’ailleurs reçu la deuxième étoile pour ses 30 arrêts, dont 18 en troisième.

«On a travaillé fort durant tout le match, sans arrêt, mais il y a eu des petits événements qui nous ont encore coupé les jambes», a lancé l’entraîneur-chef du Drakkar, qui ne pouvait que louanger l’ardeur au travail des siens. «On a posé le gyproc, mais on n’a pas tiré les joints», a-t-il imagé.

Comble de malchance, Justin Blanchette a cédé un autre mauvais but, le premier de la soirée. Toutefois, le jeune homme s’est relevé de belle façon, lui qui amorçait un troisième match en autant d’escales dans ce périple dans les Maritimes. Il a stoppé 36 rondelles, récoltant la troisième étoile.

«C’est sûr que Justin aimerait revoir le premier but, peut-être le deuxième, mais on ne peut vraiment rien lui reprocher par la suite», a indiqué Bernard.


« On a posé le gyproc, mais on n’a pas tiré les joints »
Martin Bernard, entraîneur-chef du Drakkar

Gentile s’illustre

C’est un sapin que le cerbère du Drakkar s’est fait passer en laissant filer entre ses jambières le tir inoffensif de Derek Gentile, qui en était à sa première sortie dans l’uniforme de Charlottetown. L’ex-Rempart a aussi été à l’origine du second filet des siens, celui de Sullivan Sparkes. Blanchette s’est repris en frustrant Cameron Askew en fin de première.

Le Drakkar a dû patienter jusqu’à mi-chemin dans ce duel pour casser la glace par l’entremise de son franc-tireur Jordan Martel, qui a enfilé son 24e but lors de la première supériorité numérique des visiteurs. Mais quelques minutes plus tard, Saku Vesterinen a converti une passe parfaite pour redonner un coussin de deux buts aux Insulaires. Pascal Aquin a complété la marque dans un filet désert.

***

EN VITESSE

La période de ballotage dans la LHJMQ se termine mardi à 16h et le directeur général Steve Ahern a confié que certains joueurs disponibles pourraient l’intéresser, comme le gardien de 19 ans Francis Leclerc, libéré par l’Armada de Blainville-Boisbriand malgré sa fiche de 17 victoires et 7 revers… Baie-Comeau a pour sa part libéré l’attaquant Nolan Gardiner.