L'entraîneur-chef du Drakkar, Martin Bernard, était particulièrement satisfait du début de match de ses joueurs, vendredi.

Le Drakkar dispose des Olympiques

Cette fois, Baie-Comeau n'a pas laissé filer son avance. Grâce à son départ canon, le Drakkar l'a emporté 6-3 face aux Olympiques de Gatineau. Ces derniers n'ont plus que deux points d'avance sur le Drakkar au 16e rang du classement général.
Les hommes de Martin Bernard ont démarré sur les chapeaux de roues, marquant trois buts en l'espace de 47 secondes dès le début du match, un nouveau record d'équipe. L'écart s'est même agrandi à quatre buts, mais les Olympiques sont parvenus à le rétrécir à deux.
Toutefois, les Nord-Côtiers n'ont pas paniqué, leur gardien Antoine Samuel (27 arrêts) a bien tenu le fort et ils ont finalement bien joué en troisième, ce qu'ils n'avaient su faire récemment.
«Il fallait faire un statement en début de match et on l'a fait», a souligné le pilote du Drakkar. «Les gars sont sortis forts, affamés et ont provoqué des choses», a ajouté celui qui, contrairement à la veille, ne pouvait que se réjouir de la tenue des siens au dernier tiers. «On a continué à attaquer, on a été plus agressifs sur le porteur de la rondelle, on a moins reculé et on a dominé les Olympiques 12-5 dans les lancers en troisième.»
Trois points de Fortier 
Gabriel Fortier, tout premier choix de l'équipe au dernier repêchage, a pris l'attaque en main avec deux buts, ses deux premiers en carrière, en plus d'amasser une passe. Ça ne paraît nullement que ce jeune homme n'a pas eu de camp d'entraînement et qu'il a raté 40 rencontres tellement il semble à l'aise sur une patinoire. Kevin Lamontagne (un but et une passe) a aussi marqué son premier dans la LHJMQ.
Le héros du match a confié qu'il ne s'attendait pas à être autant dans le rythme à ses débuts, «mais les gars avec qui je joue depuis le début gardent les choses simples. C'est facile de jouer avec eux, je n'ai pas vraiment eu à m'adapter», a fait valoir Fortier, modeste.
Matteo Pietroniro, Simon Chevrier et Antoine Girard ont complété le pointage pour les vainqueurs, qui mettaient fin à une séquence de trois revers consécutifs. Yakov Trenin, Mitchell Balmas et Zach MacEwen, tous en deuxième période, ont marqué pour les Olympiques.
NOTES : Gardien partant des visiteurs, le match de Mathieu Bellemare n'a duré que 84 secondes, le temps d'être victime des trois premiers buts du Drakkar. Son remplaçant Tristan Bérubé a bien fait, stoppant 31 rondelles... Chassé du match jeudi pour avoir frappé Louis-Philippe Denis de l'Océanic à la tête, Shawn Element a été suspendu indéfiniment par la Ligue. Il recevra sa sentence dans les prochains jours.