Le capitaine du Drakkar Jérémy Grégoire a tranché le débat samedi en inscrivant le but vainqueur à 17:41 de la troisième période.

Le Drakkar dévoré 9-1 par les Huskies

Privé de cinq éléments réguliers (quatre attaquants suspendus et un défenseur blessé), le Drakkar s'est fait dévorer par les Huskies, jeudi à Rouyn-Noranda. La meute a fait un carnage, qui s'est conclu par le pointage de 9-1.
Les Huskies ont du même coup mis fin à une séquence de 10 défaites consécutives face au Drakkar en marquant trois buts sans réplique au premier engagement. Ils en ont ajouté quatre autres en deuxième, le capitaine Jérémy Grégoire assurant la maigre réplique du Drakkar.
Marco Pietroniro avait donc à sa disposition pour ce match un alignement comprenant seulement 16 joueurs de position. Et ce nombre a été réduit à 15 durant 17 minutes lorsque le fils de l'entraîneur-chef, Chad, a été chassé après sa bagarre contre Antoine Waked en milieu de deuxième.
«Il n'y a absolument rien qui fonctionnait», a lancé Pietroniro, plus laconique qu'à l'habitude et répondant surtout par monosyllabes. «C'est difficile à expliquer, mais ce n'est sûrement pas la performance qu'on recherchait dans les circonstances.»
Après avoir été relativement tranquille à ce chapitre lors des 40 premières minutes, le Drakkar s'est montré indiscipliné et frustré en troisième. Au total, les Huskies ont frappé trois fois en neuf avantages numériques, le Drakkar marquant une fois en cinq tentatives.
Chassé, Cadorette revient
Waked, Ryan Penny, Jérémy Lauzon, Alexandre Fortin (2) - il a complété sa soirée avec cinq points -, Julien Nantel, Redgie Bois (2) et Mathieu Boucher ont marqué pour les Huskies. Philippe Cadorette a été chassé du match en deuxième période, mais la tenue chancelante d'Alexandre Lagacé a incité Pietroniro à ramener Cado devant le filet tôt en troisième période.
Le Drakkar aura des effectifs tout aussi réduits aujourd'hui et demain, alors qu'il rendra visite aux Foreurs, meilleure attaque du circuit Courteau. Des joueurs suspendus, seul Dzmitry Ambrozheichik reviendra demain. Pour Pietroniro, ce sera un retour à Val-d'Or, où il a été adjoint à Mario Durocher durant deux saisons.