Le Centre Henry-Leonard, à Baie-Comeau

Le Centre Henry-Leonard mis K.O. par la météo

La journée de lundi a été fatale pour l'alimentation électrique du Centre Henry-Leonard de Baie-Comeau, un bâtiment qui approche du demi-siècle d'existence. La pluie parfois forte, suivie rapidement du brusque refroidissement de la température en cours de journée, a eu raison des câbles souterrains.
Selon les autorités municipales, l'eau s'est infiltrée près des têtes de câbles d'alimentation électrique souterrains et lors du gel, a causé le bris des têtes en question. Ces câbles, au nombre de trois, ont une longueur approximative de 550 pieds.
Les réparations sont aussi nettement plus compliquées du fait que ces câbles sont souterrains et qu'ils sont probablement gelés. La Ville, qui était confiante mardi soir de pouvoir localiser rapidement de nouveaux câbles, fort probablement aux États-Unis, envisage la possibilité d'excaver si nécessaire.
Selon la Municipalité, il est impossible d'utiliser des génératrices pour mener toutes les opérations du Centre Henry-Leonard (CHL), qui dispose de deux glaces et qui abrite des installations de judo et d'haltérophilie, notamment.
Éviter le gel de tuyautrie
Une génératrice sera toutefois utilisée pour permettre la circulation de l'eau dans l'édifice datant du début des années 70, afin d'éviter un gel de la tuyauterie.
L'aréna est donc fermé au moins jusqu'à vendredi. Comme le CHL est le domicile du Drakkar, de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, le match prévu mercredi contre le Phoenix de Sherbrooke a été reporté à une date ultérieure. Le Drakkar a aussi une rencontre à l'horaire à Baie-Comeau, samedi, d'où l'intérêt pour la Ville, propriétaire de l'équipe, de faire diligence avec les réparations.
Baie-Comeau ne pouvait préciser mardi les coûts de ces travaux, dont elle se serait sûrement bien passée, mais on parle de plusieurs milliers de dollars.