Brandon Whitney

L'attaque du Drakkar en panne devant les Tigres

Après un soubresaut la veille, l'attaque du Drakkar est retombée au neutre samedi, lorsque les Tigres de Victoriaville ont triomphé des Baie-Comois par le pointage de 4-0. C'était la troisième fois à leurs cinq derniers matchs que les hommes d'Éric Veilleux subissaient l'affront d'un blanchissage.
Il ne faut pas se fier au tableau des tirs au but pour se donner une idée du déroulement de cette rencontre. Même si le Drakkar a dominé 45-18 à ce chapitre, les chances de marquer indiquent 8-7 en faveur des locaux. Occupé mais pas véritablement mis à l'épreuve, Brandon Whitney a récolté son quatrième jeu blanc de la saison.
«On a tiré de l'arrière tôt dans le match et à chaque fois qu'ils avaient des chances, ils ont été opportunistes», a déclaré Veilleux, qui était insatisfait de l'intensité déployée par les siens, à part Félix Girard, Denis Gorbunov et Alexandre Ranger. «Il y en a qui n'en donne pas assez», a-t-il simplement lancé.
Même si son club n'a marqué que cinq fois à ses cinq dernières rencontres, Veilleux a assuré qu'il n'était pas inquiet du manque de réussite des siens en offensive. Comme les occasions sont là, il est persuadé que les buts viendront bien. «Mais pour ce qui est du manque d'intensité, je vais m'en occuper», a-t-il ajouté.
Whitney ménagé
Pendant que les joueurs du Drakkar se demandaient si le match était commencé, ceux des Tigres ont profité de la première moitié de l'engagement initial pour frapper deux fois. Carl-Antoine Delisle s'est d'abord moqué de Guillaume Beaudry et d'Alexis Vanier avant de déjouer facilement Philippe Cadorette pour faire 1-0 à 6:34. Moins de trois minutes plus tard, Angelo Miceli a doublé la mise durant une supériorité numérique.
Au second tiers, le Drakkar a de nouveau pris 17 tirs, tout comme en première, mais peu d'entre eux ont inquiété Whitney. Les revirements étaient encore au rendez-vous et les Tigres ont tiré profit d'un de ces revirements pour creuser l'écart avec le filet de Gabriel Gagné, qui a aisément subtilisé le disque à Alexandre Chênevert avant de battre Cadorette d'un tir parfait dans la lucarne. Mathieu Ayotte a complété le pointage dans un filet désert
NOTES : Un total de 2330 spectateurs ont assisté au duel...C'était la première fois depuis le 4 novembre 2011 que le Drakkar était blanchi au Centre Henry-Leonard. Les Sea Dogs de Saint-Jean l'avaient alors emporté 7-0...Ce revers, combiné au gain de l'Océanic, fait en sorte que le Drakkar glisse du deuxième au cinquième échelon au classement général.