D'Artagnan Joly a inscrit deux buts, en plus d'ajouter une aide, vendredi soir, aidant le Drakkar à vaincre le Titan 5-4.

L'attaque à cinq brille à Bathurst

BAIE-COMEAU — Les récentes acquisitions du Titan d’Acadie-Bathurst devront patienter avant de goûter à la victoire avec leur nouvelle équipe. La formation de la baie des Chaleurs a été surprise par le Drakkar de Baie-Comeau, qui l’a emporté 5-4, guidé par des doublés de D’Artagnan Joly et d’Édouard St-Laurent.

Avec moins de sept minutes à faire en temps régulier, St-Laurent (5e) a brisé l’égalité qu’il avait lui-même créé en fin de deuxième, effleurant le disque lancé par Ivan Chekhovich. Il s’agissait du troisième filet inscrit avec l’avantage d’un homme par le Drakkar, qui ne s’en est pas laissé imposer par l’adversaire.

«On a fait nos affaires et on n’a pas été impressionnés par l’autre équipe», a lancé l’entraîneur-chef Martin Bernard. «On a commencé le match en force avec deux buts en supériorité numérique et par la suite, on n’a pas paniqué quand on a perdu l’avance.»

Kirwan casse la glace

Le Titan s’est montré indiscipliné en première et Baie-Comeau en a profité pour marquer deux buts avec l’avantage d’un homme, le premier de la soirée de Joly et le premier dans l’uniforme du Drakkar pour sa nouvelle acquisition, Luke Kirwan (13e). «Kirwan donne une toute autre dimension à notre avantage numérique. On a un troisième bon shooter», de faire valoir l’entraîneur-chef.

Noah Dobson a réduit l’écart après le but de l’Américain, mais Joly (13e) redonnait un coussin de deux buts aux siens avant le son de la sirène.

Les locaux ont entrepris la deuxième avec une poussée de trois buts, les deux premiers de Samuel Asselin en tant que membre du Titan et celui de Justin Ducharme. Toutefois, dans la dernière minute de l’engagement, St-Laurent a complété la belle poussée de Derek Dicaire en déjouant Evan Fitzpatrick.

Ce dernier, un autre des nouveaux porte-couleurs d’Acadie-Bathurst avec Olivier Galipeau et Mitchell Balmas, a déjà mieux paru (23 arrêts sur 28 tirs). À l’autre bout, Justin Blanchette a été solide, repoussant 44 rondelles.

Le match contre le Titan était initialement prévu pour jeudi, mais la tempête qui a déferlé sur le nord-est du continent a forcé sa remise.  

La rencontre que le Drakkar devait jouer ce vendredi à Charlottetown a donc été reporté à lundi. La veille, les hommes de Bernard auront joué au Cap-Breton. «La ligue a pris la meilleure décision possible dans les circonstances», a souligné Bernard.

En plus d’être reportée de 24 heures, la rencontre entre le Titan et le Drakkar a été retardée de 20 minutes en raison d’une baie vitrée fracassée durant l’échauffement d’avant-match.