Le Drakkar de Baie-Comeau a signé un gain de 7-1 face aux Tigres de Victoriaville dans le premier match de ce programme double entre les deux formations au Centre Henry-Leonard.

La sauce prend en 3e pour le Drakkar

BAIE-COMEAU — Ce ne fut pas nécessairement joli, mais avec une poussée de six buts sans riposte en troisième, le Drakkar de Baie-Comeau a signé un gain de 7-1 face aux Tigres de Victoriaville dans le premier match de ce programme double entre les deux formations au Centre Henry-Leonard.

Les troupiers de Martin Bernard ont eu de la difficulté à démarrer la rencontre. Après 40 minutes de jeu, c’était l’égalité 1-1 et les 1475 spectateurs présents au match se demandaient bien ce qui se passait avec leurs favoris. La puissance de feu des locaux allait toutefois faire la différence au dernier vingt.

Le meilleur buteur du circuit, Ivan Chekhovich, a inscrit un tour du chapeau pour porter son total de buts à 28. Son premier filet de la rencontre, qui portait le pointage 3-1, était le 5000e de l’histoire de l’équipe. L’entraîneur-chef du Drakkar n’avait toutefois pas le cœur à la fête, évoquant plutôt un «manque de respect» des siens à l’endroit de l’adversaire.

«Les gars ont regardé l’alignement l’autre bord et ils ont vu qu’il manquait sept réguliers», a lancé un Martin Bernard qui n’a guère apprécié l’attitude de ses hommes. «Les Tigres se sont présentés, ils ont travaillé fort et nous, on les a pris à la légère. Aujourd’hui, on a joué 27 minutes. Demain [samedi], je m’attends à en voir 60», a-t-il ajouté.

Devant le manque d’étincelle des siens, Bernard a décidé de jongler avec ses trios à compter du deuxième vingt. Il aura fallu encore un peu de temps avant que la sauce prenne mais finalement, après un premier jeu de puissance sans histoire, le second a réussi aux locaux, Shawn Element (5e) enfilant le premier but des siens, un deuxième en autant de rencontres pour le natif de Victoriaville.

Élement totalement remis

«On n’avait pas le bon état d’esprit en partant», a reconnu Element. «Ils sont sortis forts, ils nous ont mis de la pression et de notre côté, on manquait d’exécution», a ajouté le gros attaquant, qui se dit totalement remis de sa commotion cérébrale. «Je me sens très bien, je remplis le rôle qu’on me demande de faire, j’utilise mes épaules et je récolte ce que je sème», a-t-il fait valoir.

Jordan Martel, Brendan St-Louis et Nathan Légaré ont enfilé les autres buts du Drakkar. Samuel L’Italien a récolté trois mentions d’aide, une de plus que D’Artagnan Joly, Christopher Merisier-Ortiz et Yaroslav Alexeyev.

Une bévue d’Hugo Savinsky à la ligne bleue adverse a conduit au seul but de l’engagement initial. Parti en échappée sur la séquence, Jordan Brière n’a pas raté pareille occasion d’ouvrir la marque. Ce fut le seul but accordé par Kyle Jessiman, qui n’a reçu que 13 tirs.

À l’autre bout, Fabio Iacobo (22 arrêts) a été chassé après le quatrième but du Drakkar. Son successeur, Philippe Gaudreault, en était à son baptême du feu dans la LHJMQ. Il a cédé trois fois sur quatre tirs.