Ivan Chekhovich a mené l'attaque du Drakkar avec trois buts et deux aides.

Gain facile de 9-3 du Drakkar sur les Cataractes

BAIE-COMEAU — Le Drakkar a vogué vers une victoire facile mercredi contre les Cataractes de Shawinigan, l’emportant par le pointage sans appel de 9-3. Jusqu’ici en 2018-2019, les Nord-Côtiers n’ont toujours pas goûté l’amertume de la défaite.

Le Drakkar a répondu sans équivoque au départ un peu mou des Cats, marquant trois fois en première et en ajoutant deux autres au début de l’engagement médian. C’était 5-0 après 24 minutes. Mais la nature humaine étant ce qu’elle est, les hommes de Martin Bernard se sont assis sur leurs lauriers et avant la sirène annonçant la fin de la deuxième, l’écart était réduit à deux buts.

Les locaux ont cependant mis fin aux minces espoirs des Cataractes en troisième, enchaînant quatre filets sans réplique, au grand plaisir de la petite foule de 1312 personnes réunies au Centre Henry-Leonard.

«Brouillon et farfelu»

«On était vraiment dans la structure jusqu’à temps qu’on prenne les devants 5-0», a analysé l’entraîneur-chef du Drakkar. «À partir de là, on a commencé à être brouillon et farfelu. Derrière le banc, on se demandait ça sortait d’où, parce qu’on ne trouvait pas ça dans notre plan de match. Mais on a redressé la situation en fin de deuxième et on est revenus forts en troisième.»

Le Russe Ivan Chekhovich a pris les choses en main en offensive, avec une prestation de trois buts et deux passes. Gabriel Fortier (1-2), Nathan Légaré (1-2), D’Artagnan Joly (1-2), Tyler Hylland, Yaroslav Alexeyev, Samuel L’Italien et Shawn Element ont complété le pointage pour les vainqueurs. Pour Alexeyev et L’Italien, il s’agissait de leur premier dans l’uniforme nord-côtier. Jan Drozg et Vincent Senez, avec deux, ont répliqué pour Shawinigan.

«Ivan joue du gros hockey. On voit qu’il est affamé et qu’il en veut toujours plus», a signalé Bernard. «À 19 ans, les leaders offensifs doivent prendre charge de l’équipe et Ivan le fait très bien.»

Lucas Fitzpatrick et Antoine Coulombe ont connu une soirée difficile devant le filet des visiteurs. À leur décharge, leurs coéquipiers ont paru invisibles à plusieurs reprises. À l’autre bout, Justin Blanchette n’a eu que 19 tirs à affronter.

Le Drakkar mettra sa fiche immaculée de 3-0 en jeu vendredi alors qu’il rendra visite aux Olympiques de Gatineau. Jordan Martel fera ses débuts en 2018-2019, lui qui a terminé de purger sa suspension de trois parties.