L'entraîneur du Drakkar, Marco Pietroniro, estime que ses joueurs ont fait plus d'efforts individuels que collectifs contre les Voltigeurs.

Enfin une victoire sur la route pour le Drakkar

En arrachant un gain de 3-2 en tirs de barrage vendredi à Victoriaville, le Drakkar a finalement goûté aux joies de la victoire sur la route à sa quatrième sortie à l'étranger. Ce troisième gain de la saison stoppe aussi à quatre sa séquence de revers consécutifs.
Les hommes de Marco Pietroniro ont suffisamment bien fait pour espérer remporter ce match, mais ils ont accordé de plus en plus de chances aux Tigres à mesure que la rencontre avançait. Encore une fois brillant, Philippe Cadorette a tiré les marrons du feu à quelques reprises en stoppant 29 rondelles. Son vis-à-vis Chase Marchand a été tout aussi solide, réalisant 32 arrêts.
En fusillade, Valentin Zykov a été le seul à marquer. Le Russe a aussi récolté deux passes, ses deux premiers points de la saison. Angelo Miceli avait procuré les devants aux locaux à 11:24 de la troisième, après avoir fait prendre une bonne tasse de café à Samuel Thi­bault, mais avec 1:25 en temps régulier, Frédéric Gamelin a créé l'égalité.
Les vétérans ont répondu à l'appel dans ce match, car l'autre marqueur des vainqueurs est un autre joueur de 20 ans, Luca Ciampini, qui commence à s'imposer dans l'uniforme nord-côtier.
«On savait que nos vétérans étaient des joueurs sur lesquels on pouvait compter et ils l'ont encore démontré, mais on a eu droit ce soir [vendredi] à un effort constant de toute l'équipe», a souligné Pietroniro, qui se réjouissait également du fait que ses troupiers ont su éviter le banc des pénalités, avec seulement deux avantages numériques accordés.
«Si on regarde l'ensemble des 65 mi­nutes, je pense que ce fut notre match le plus constant. On joue mieux et c'est donc encourageant pour l'avenir», a ajouté Pietroniro.
Grégoire pas à 100 %
Après le but de Ciampini, le seul du premier vingt, les Tigres ont repris vie en deuxième, inscrivant à leur tour le seul but de l'engagement. Le lancer d'un angle restreint de Samuel Blais a frappé le dessus de l'épaule et le masque de Cadorette avant de pénétrer dans le filet.
Blessé au bras, Jérémy Grégoire est du voyage, mais le capitaine n'est pas encore sur le point de réintégrer l'alignement. «On va attendre qu'il soit remis à 100 %», a déclaré Pietroniro.