«J’avais de nouveau demandé aux gars d’apporter leur râteau, leur pelle et leur arrosoir parce qu’on continue à faire notre jardinage. Je suis content de notre match, de l’effort déployé», a déclaré l’entraîneur-chef du Drakkar Martin Bernard.

Drakkar: le travail du jardinier récompensé

BAIE-COMEAU — En y mettant les efforts nécessaires, le Drakkar de Baie-Comeau a réussi à mettre fin à sa séquence de cinq revers consécutifs en prenant la mesure des Cataractes de Shawinigan par le pointage de 4-3, dimanche.

Les locaux menaient 3-2 et avec 80 secondes à écouler au match, ils se sont retrouvés à six contre trois en raison de deux pénalités mineures et du retrait du gardien Mikhail Denisov au profit d’un sixième attaquant, mais Gabriel Fortier a tiré les marrons du feu avec un lancer d’un bout à l’autre de la patinoire pour inscrire son deuxième but du match.

Cameron Askew a rétréci l’écart, lui aussi avec son deuxième filet de la rencontre, avec 21 secondes à faire, mais ce fut trop peu trop tard pour les Cats.

Martin Bernard a repris son analogie de vendredi sur le jardinage pour démontrer l’importance de répéter les bons gestes et d’être patient. «J’avais de nouveau demandé aux gars d’apporter leur râteau, leur pelle et leur arrosoir parce qu’on continue à faire notre jardinage. Je suis content de notre match, de l’effort déployé», a déclaré l’entraîneur-chef du Drakkar.

Deux buts en deuxième

Pour une rare fois, le Drakkar ne s’est pas effondré en deuxième période. En fait, il a même marqué deux fois pour prendre les devants 2-1. D’Artagnan Joly a inscrit son premier but de la saison, faisant dévier en reculant le tir de Bradley Lalonde.

Séparé de Joly et d’Ivan Chekhovich pour se retrouver au centre d’Antoine Girard et de Jordan Martel, Gabriel Fortier a lancé le Drakkar en avant au terme d’un bel effort en zone ennemie. Denisov a été battu par son tir dans la partie supérieure.

«La deuxième période nous a causé beaucoup de problèmes depuis le début de l’année. On a joué une bonne deuxième, on ne s’est pas endormis et avec des bâtons tenus moins serrés, on aurait pu avoir quelques filets de plus», a indiqué Bernard en faisant valoir que dans ses changements de trio, Girard «a généré de l’énergie» sur la première ligne et que ses trios étaient «mieux balancé».

Baie-Comeau a aussi disputé une solide première période, dominant même la colonne des tirs au but 10-1 après sept minutes de jeu. Ce sont toutefois les Cataractes qui ont pris les devants par l’entremise d’Askew, oublié dans l’enclave après que le Drakkar eut perdu la rondelle derrière son filet.

NOTES : Jérémy Manseau a inscrit l’autre but de Shawinigan, qui a dominé 36-34 au tableau des lancers…Antoine Samuel a de nouveau été solide devant sa cage, particulièrement en troisième, où il a affronté 19 tirs… Un total de 1674 spectateurs ont assisté au match.