L’entraîneur-chef du Drakkar de Baie-Comeau, Martin Bernard, n’entendait pas à rire après la défaite des siens contre les Tigres de Victoriaville.

Drakkar 0/Tigres 4: recette gagnante pour Victoriaville

BAIE-COMEAU — Le Drakkar de Baie-Comeau s’est buté à un gardien au sommet de sa forme, dimanche à Victoriaville. Tristan Côté-Cazenave a stoppé les 43 rondelles qu’il a affrontées, Egor Serdyuk a inscrit un tour du chapeau et les Tigres ont signé une victoire de 4-0.

Avec un total de tirs de 43-23 en faveur des visiteurs, on aurait pu croire que les Félins se seraient retrouvés dans le pétrin au terme du duel. Mais de l’opportunisme, un gardien qui ne veut rien savoir et des joueurs qui se replient et qui se sacrifient pour bloquer des rondelles ont créé une recette gagnante, recette qui a permis de blanchir la puissante offensive du Drakkar pour la première fois de la saison.

Bernard en furie

Après la rencontre, Martin Bernard n’avait visiblement pas le goût d’accorder une entrevue, en furie d’avoir échappé les deux points et vraisemblablement insatisfait de la prestation des siens, qui ont perdu deux matchs sur trois dans ce voyage.

«Le résultat de ce match est une défaite, on ne peut donc pas être satisfait», a été son commentaire le plus descriptif. Appelé à commenter les performances respectives de Côté-Cazeneve et de son gardien, Alex D’Orio, il a lâché simplement : «On a donné plus de buts que l’autre bord. On a perdu.»

Même laconisme lorsqu’interrogé à savoir ce que ses hommes auraient pu faire de différent pour espérer remporter ce match. «Marquer des buts.» Fin de l’entrevue.

Au terme d’un premier vingt relativement partagé, les Tigres ont pris les devants par l’entremise de Serdyuk, qui a bondi sur un retour accordé par D’Orio directement dans l’enclave.

En deuxième, même s’il a concédé trois supériorités numériques aux locaux, le Drakkar a dominé cet engagement, prenant 18 tirs sur un Côté-Cazenave impérial, ce dernier refusant de céder. C’est plutôt Serdyuk, sur l’un des cinq tirs des siens dans cette période, qui a doublé l’avance des Tigres, en attaque à cinq. Xavier Bouchard s’est fait prendre profondément en zone adverse sur la séquence.

Second blanchissage

Le Drakkar a continué de mettre la pression en troisième pendant que Victoriaville se retranchait dès que possible dans son territoire. Mais il n’est jamais parvenu à tromper la vigilance de Côté-Cazenave, qui enregistrait un second blanchissage consécutif.

Anthony Poulin a mis fin aux espoirs des visiteurs en marquant dans un filet désert à 17:15 et Serdyuk a ensuite complété son truc du chapeau une minute plus tard, durant une mauvaise pénalité écopée par l’ex-Tigre Mathieu Charlebois. Les deux mêmes formations se retrouveront mercredi, cette fois au Centre Henry-Leonard de Baie-Comeau.