Éric Veilleux, entraîneur-chef du Drakkar de Baie-Comeau

Deuxième coup de balai de suite pour le Drakkar

Pour une deuxième série consécutive, le Drakkar de Baie-Comeau a sorti le balai pour éliminer l'adversaire. Ce fut cette fois aux Tigres de Victoriaville de subir l'affront d'un balayage, tout comme l'an dernier, eux qui se sont inclinés par la marque de 2-1 dans le quatrième match mercredi soir.
Le Drakkar a connu sa rencontre la plus difficile des séries jusqu'ici, les Tigres faisant une démonstration de ce que veut dire jouer avec l'énergie du désespoir. Il aura fallu un but chanceux de Maxim Lamarche à 12 :54 de la dernière période pour trancher le débat. Le tir papillon du défenseur a touché la barre horizontale avant de ricocher dans le dos de Brandon Whitney pour glisser derrière la ligne rouge.
Whitney a de nouveau été brillant, lui qui a affronté 43 tirs. À lui seul, Petr Straka a pris 10 lancers, tous considérés comme étant dangereux. Quant à Philippe Cadorette, il a été tout aussi solide. Il n'aura accordé un seul but en deux matchs sur la glace du Colisée Desjardins.
Même s'ils ont obtenu les meilleures chances au premier vingt, les Tigres ont vu le Drakkar ouvrir le pointage à 19 :38 par l'entremise de Carl Gélinas, qui a bondi sur le retour du tir de Valentin Zykov. Le Russe avait précédemment endormi Alex Filiatrault derrière le but de Whitney.
Les hommes d'Éric Veilleux ont ensuite obtenu une double supériorité de 52 secondes au deuxième, mais ils ne sont pas parvenus à creuser l'écart. Ce moment s'est avéré déterminant lorsque les Tigres ont enfin touché la cible avec le but de William Cochrane à 18:38.
NOTES : Pour la première fois de son histoire, le Drakkar jouera une troisième ronde éliminatoire la même saison. Ce n'est cependant pas la première fois qu'il se rend en demi-finale. Baie-Comeau a atteint cette étape en 2000-2001 et 2002-2003, mais n'avait joué que deux rondes, car à l'époque, les champions de conférence avaient un laissez-passer pour la première ronde.