Le gardien du Drakkar, Lucas Fitzpatrick a été le meilleur des siens pour un second match, même s’il a accordé 11 buts en 2 sorties.

Des erreurs qui coûtent cher au Drakkar [VIDÉO]

BAIE-COMEAU – Le Drakkar de Baie-Comeau a vaillamment tenu le coup pendant une trentaine de minutes, faisant pardonner durant ce temps sa mauvaise sortie de vendredi. Mais quelques bévues couplées à la puissance offensive des Saguenéens de Chicoutimi ont eu raison des locaux, qui ont dû s’incliner par la marque de 6-3.

Comme l’avait souhaité Jon Goyens, ses hommes avaient resserré leur jeu défensif, une nécessité quand on affronte l’édition actuelle des Sags. Après 40 minutes de jeu, le Drakkar tirait de l’arrière 3-1 et l’espoir était encore permis, mais le dernier vingt a vu les visiteurs rajouter trois autres filets.

«C’était mieux qu’hier (samedi), mais si tu dors au gaz une fraction de seconde contre une équipe comme ça, tu vas payer pour», a soutenu l’entraîneur-chef du Drakkar. «Malheureusement, sur la majorité des buts, on était mous avec la rondelle ou on commettait un revirement sans raison.»

Goyens se disait malheureux pour son gardien Lucas Fitzpatrick, meilleur des siens pour un second match, même s’il a accordé 11 buts en 2 sorties. «J’espère que les gars vont s’excuser à lui, parce qu’avec une performance de ton gardien comme ça, tu dois sortir avec des points au classement», a-t-il lancé.

Nathan Légaré (23e) a ouvert la marque dès la 18e seconde du deuxième engagement, son tir vif surprenant Alexis Shank. Louis Crevier a créé l’égalité d’un tir dans la partie supérieure d’une précision chirurgicale.

Des gaffes

Par la suite, deux gaffes de Keenan MacIsaac ont coûté autant de buts au Drakkar. Il a d’abord mal dégagé le devant de son filet, remettant la rondelle à Justin Ducharme, qui n’allait pas rater pareille occasion. Le défenseur a ensuite très mal contrôlé la rondelle, qui a fait un lob par-dessus Fitzpatrick pour terminer son vol derrière la ligne rouge. Dernier joueur des Sags à avoir touché au disque, Raphaël Harvey-Pinard a été crédité du but.

Le pilote du Drakkar refusait de lancer la pierre au vétéran de 20 ans, mais il ne faut pas être grand devin pour croire qu’il ne peut être satisfait de son jeu. «Pour lui comme pour les autres, on cherche les 20 joueurs qui vont commencer les séries. Dans les 25 derniers matchs, tu dois en faire la preuve. Ce n’est pas juste pour MacIsaac, c’est pour tout le monde», a-t-il clamé.

Raphaël Lavoie, Félix Bibeau et Harvey-Pinard ont marqué les buts des visiteurs en troisième. Gabriel Proulx et Brandon Frattaroli, alors qu’il ne restait qu’un dixième de seconde au match, ont complété pour le Drakkar.