Alexis Vanier

Courteau tape sur les doigts du Drakkar

Le commissaire de la LHJMQ a tapé sur les doigts du Drakkar de Baie-Comeau dans le dossier de l'échange d'Alexis Vanier à Sherbrooke en décembre 2014. Estimant que le Phoenix avait été lésé dans la transaction en raison de l'état de santé de Vanier, Gilles Courteau a donné à Sherbrooke le choix de cinquième tour du Drakkar au prochain repêchage, une décision que Baie-Comeau ne désapprouve pas.
Le grand défenseur, qui s'aligne aujourd'hui avec les Islanders de Charlottetown, avait raté la fin de la saison 2014-2015 et les séries éliminatoires «en raison d'une blessure survenue pendant que le joueur faisait partie de l'alignement du Drakkar», soutient la Ligue dans un communiqué. La direction du Phoenix avait déposé une plainte et après enquête, le commissaire lui donne raison.
Le dg du Drakkar, Steve Ahern, accepte la punition sans sourciller. «La ligue a pris une décision sur un dossier médical. Pour ma part, rien ne me laissait croire que Vanier était blessé quand on l'a échangé, on a transmis les informations qu'on avait, et on est conscient que si les choses ne sont pas faites adéquatement, il y a des comptes à rendre. On n'est donc pas en désaccord avec la décision de la Ligue», a-t-il lancé.
Refusant d'aller plus loin dans ce dossier, Ahern a rappelé que «la Ligue fait tout en son pouvoir pour encadrer les jeunes de la meilleure façon possible, que ce soit au niveau de la santé ou de leurs études, et on partage ça tout à fait.»
Vanier avait été échangé en compagnie d'Hugo Roy en retour de Simon Desbiens et du choix de neuvième ronde de Cap-Breton en 2015, choix qui a donné Isaiah Gallo-Demetris, deuxième meilleur compteur des Riverains du collège Charles-Lemoyne dans la ligue midget AAA cette saison. Quant à Desbiens, il a pris sa retraite fin septembre 2015 pour débuter une carrière au sein de la GRC.