Philippe Cadorette a bloqué 26 des 27 rondelles dirigées vers lui.

Cadorette repousse 61 tirs

Cadorette 3, Val-d'Or 2. Voilà comment on peut résumer le premier match de la série quart de finale entre le Drakkar et les Foreurs. Même s'ils ont été dominés à peu près d'un bout à l'autre du duel, les Nord-Côtiers ont raflé une victoire de 3-2, acquise en seconde période de prolongation, vendredi à Val-d'Or.
Simon Chevrier, qui prenait place sur le premier trio en raison de la suspension de Luca Ciampini, a joué les héros en enfilant le but de la victoire à 41 secondes de jeu en cinquième période. Cependant, la vedette incontestée de cette rencontre a été sans contredit Philippe Cadorette, qui a stoppé rien de moins que 61 tirs, un record personnel.
«Un gros merci à Cado. Sans lui, il n'y a pas de match. Le plus beau dans tout ça, c'est qu'il gagne le même salaire que le goaler l'autre bord», a lancé l'entraîneur-chef Marco Pietroniro. «Le résultat est en notre faveur, mais ce n'est pas compliqué à comprendre qu'on n'a pas joué un bon match. On se doit absolument de mieux se préparer pour le match de demain [samedi].»
Les Foreurs étaient en feu à l'engagement initial, prenant 22 lancers. De l'autre côté, le Drakkar n'a pris que sept tirs en première, mais l'un de ceux-là a trouvé refuge derrière Étienne Montpetit. Après un revirement en zone des Foreurs, Jérémy Grégoire (4e) a fait 1-0. C'est finalement en désavantage numérique que Val-d'Or a cassé la glace en deuxième. Jan Mandat a profité d'une bévue de Frédéric Gamelin pour s'échapper. Le Tchèque n'a pas raté sa chance.
Le troisième trio du Drakkar, qui fait flèche de tout bois depuis le début des séries, a de nouveau frappé avec 40,2 secondes à faire à la deuxième par l'entremise d'un autre Tchèque, Vaclav Karabacek (3e). En troisième, Simon Tremblay a créé l'égalité en bondissant sur un retour de lancer de Mandat. Les Foreurs ont dominé la colonne des tirs 63-33.