Philippe Cadorette a été le meilleur joueur du Drakkar vendredi, frustrant les Saguenéens à plusieurs reprises. Le gardien s'est notamment dressé devant l'ailier gauche Jérémy Bouchard.

Baie-Comeau 1/Chicoutimi 3: le Drakkar fait pâle figure au Royaume

Malgré le retour de deux joueurs réguliers, le Drakkar de Baie-Comeau n'a été qu'une pâle copie de lui-même vendredi, s'inclinant 3-1 devant les Saguenéens de Chicoutimi, nettement plus allumés que leurs visiteurs.
À l'aube d'entreprendre les séries éliminatoires, les hommes de Marco Pietroniro éprouvent toutes sortes de difficultés sur les patinoires étrangères. Ils ont d'ailleurs subi la défaite à leurs huit dernières sorties sur la route. Vendredi, le Drakkar n'a pris que 10 lancers au but durant les 40 premières minutes de jeu.
«En première, on a commis quelques erreurs, mais on a été capable de générer certaines choses. Toutefois, en deuxième, ils nous ont complètement dominés. On a tenté de revenir en troisième, mais c'était trop tard», a lancé l'entraîneur-chef.
Pietroniro ne s'inquiète cependant pas de cette performance en demi-teinte à l'orée des séries. «Les séries ne commençaient pas ce soir, on parlera des séries la semaine prochaine», a-t-il sèchement lancé.
Philippe Cadorette n'est pas de ceux qui regretteront leur effort dans ce match. Le cerbère a encore une fois été le meilleur des siens, stoppant de nombreuses attaques en surnombre. «Du début à la fin, Cado nous a donné la chance de rester dans le match, mais on n'a pas répondu», a ajouté Pietroniro.
Dès le début de la rencontre, les locaux ont imposé leur rythme et pris d'assaut le Drakkar. Ils se sont d'ailleurs créés plusieurs surnombres, mais Cadorette veillait au grain, notamment durant le premier avantage numérique des Sags.
L'attaque étouffée en deuxième
Chicoutimi a poursuivi dans la même veine en deuxième, tout en limitant le Drakkar à quatre maigres tirs. Cadorette s'est de nouveau distingué devant Jérémy Bouchard, qu'il a volé du bout de la jambière gauche, mais il n'y pouvait rien sur le tir des poignets du haut de l'enclave de Brandon Schiller, qui revenait au jeu vendredi après avoir soigné une blessure.
En début de troisième, Nicolas Roy a procuré deux buts de priorité avec un tir que Cadorette aimerait sûrement revoir, comme le dit la formule consacrée. D'un puissant lancer frappé, Mathieu Desautels (6e) a réduit l'écart à un but à 11:16, avec l'avantage d'un homme, mais Laurent Dauphin allait concrétiser le gain des Saguenéens en marquant dans un filet désert.
NOTES : Jasmin Boutet et Simon Desbiens revenaient au jeu vendredi après avoir terminé de purger leurs suspensions. Comme la plupart de leurs coéquipiers, on les a peu vus... Les Sags ont dominé 31-22 au chapitre des tirs... Drakkar et Sags se revoient cet après-midi, cette fois au Centre Henry-Leonard.