Nathan Légaré a donné la victoire au Drakkar en début de troisième.

Drakkar : un retour vers la victoire plus difficile que prévu

BAIE-COMEAU — Le Drakkar a retrouvé le sentier de la victoire après deux défaites, mais contrairement à ce qu’on aurait pu croire, les Foreurs de Val-d’Or ont vendu chèrement leur peau, s’inclinant 4-3 face aux visiteurs de Baie-Comeau.

Il aura fallu un but de Nathan Légaré, son second de la rencontre, en avantage numérique en début de troisième pour départager les deux formations. Le Drakkar est ainsi parvenu à surmonter une première période plutôt laborieuse, d’où les Foreurs étaient sortis en avance 3-2.

«On avait averti les gars que les Foreurs jouaient du bon hockey par les temps qui courent, mais on a très mal démarré le match, on a triché et on n’a pas été physiques», n’a pu que constater l’entraîneur-chef Martin Bernard. «En deuxième, ça s’est replacé mais ce n’était vraiment pas parfait et en troisième, on a été un peu plus incisifs et on a trouvé un moyen de gagner ce match-là.»

Un message pour Merisier-Ortiz

Avec une bonne discussion d’après-match, le pilote dit s’être assuré que ce match se retrouve dans le bagage d’expérience de ses troupiers. «Il faut apprendre à gagner de façon constante, ça fait partie du processus. À nous de bien gérer ça et on vient d’avoir un bon debriefing là-dessus.»

Jordan Martel a également inscrit un doublé du côté du Drakkar face à Mathieu Marquis, plutôt occupé avec 43 tirs. Yan Dion, Jérémie Biakabutuka et Ivan Kozlov ont marqué les buts des Foreurs aux dépens de Kyle Jessiman, auteur de 34 arrêts. Les deux mêmes équipes complèteront ce programme double samedi soir, toujours à Val-d’Or.

Christopher Merisier-Ortiz espère sûrement être de cette dernière rencontre, lui qui a observé le duel de vendredi des gradins. «Il y avait un message à passer», a fait valoir Bernard. Le défenseur avait connu une soirée difficile jeudi à Rouyn-Noranda pour amorcer ce périple de trois matchs en autant de soirs.