Alex Beaulieu-Marchand s’est illustré avec deux médailles d’argent à sa neuvième participation aux X Games.

Doublé pour Alex Beaulieu-Marchand aux X Games

Médaillé de bronze aux Jeux olympiques de PyeongChang, Alex Beaulieu-Marchand a connu beaucoup de succès aux X Games, en fin de semaine, à Aspen, au Colorado. Après avoir obtenu la deuxième place à l’épreuve du grand saut (Big Air), tard samedi, le skieur acrobatique de Québec a doublé la mise, dimanche après-midi, avec une autre présence sur la seconde marche du podium, cette fois en slopestyle.

Il s’agit donc d’une neuvième participation fort payante à cette compétition de sports alternatifs pour celui qui avait déjà mérité une médaille de bronze à ces mêmes X Games, en 2017.

«C’est incroyable, je suis vraiment content. Gagner deux médailles aux X Games, c’est un rêve. Je n’ai pas fait beaucoup d’entraînement depuis deux mois, parce que je filmais pour la compétition de vidéo Real Ski dans les rues du Québec que je rêvais de faire depuis longtemps», racontait Beaulieu-Marchand, quelques minutes après sa deuxième présence sur la tribune d’honneur.

Beaulieu-Marchand, qui avait dominé la ronde des qualifications, jeudi, menait après la première manche avec une descente lui ayant valu 92,66. Mais son rival américain Alex Hall y a mis toute la gomme à sa deuxième tentative, récoltant 94,33 points. Il allait faire encore mieux à son dernier essai en obtenant 95,66 points. Beaulieu-Marchand déjà virtuellement assuré de la médaille d’argent, il n’a pas réussi à la compléter.

Samedi soir, le Québécois avait survolé le grand saut pour finir au deuxième rang avec un pointage de 87,00 points au cumulatif de ses meilleures vrilles à droite et à gauche, comme le veut la formule des X Games.

«Je me sentais confiant en arrivant aux X Games, et je ne pense pas que ça aurait changé quelque chose si j’avais pratiqué tous mes sauts au lieu de faire deux mois de tournages, mais là, après jours de ski intensif, je peux dire que je suis à bout de souffle», notait-il sur un ton amusé.

Beaulieu-Marchand était ravi d’avoir pu atterrir ses deux sauts avec succès dans l’épreuve de grand saut. «J’ai fait deux sauts avec des manœuvres que je rêvais de faire, mais que je n’avais jamais pratiqués avant. En slopestyle, j’aurais aimé réussir mes deux dernières descentes, mais j’avais assez de points dans ma première pour finir deuxième», expliquait celui que l’on surnomme aussi par ses trois lettres d’appel, soit ABM.

Le double médaillé du week-end sera donc à surveiller, la semaine prochaine, aux Championnats du monde à Park City, dans l’Utah. Tout ce qui manque à sa collection est d’ailleurs une médaille aux Mondiaux.

«On ne se tanne jamais de grimper sur le podium. J’avais connu un début de saison un peu décevant avec une 4e place au Dew Tour, mais je vais essayer de continuer sur mon élan des X Games. Partir d’ici avec deux médailles, ça démontre que je suis encore dans le coup», ajoutait le skieur de 24 ans, qui remettait d’ailleurs son film de la compétition X Games Real Ski, dimanche.

Jeudi soir, Laurie Blouin, de Stoneham, avait remporté l’épreuve de grand saut, un titre qui s’ajoutait à sa conquête du Championnat du monde, en 2017. À l’épreuve de slopestyle, samedi, la planchiste de 22 ans a pris le septième rang, samedi.