Edna Kiplagat et Geoffrey Kirui ont remporté le 121e Marathon de Boston.

Doublé kényan au Marathon de Boston

Le Kényan Geoffrey Kirui a remporté la 121e édition du marathon de Boston, distançant l'Américain Galen Rupp avec environ 3 km à faire pour s'imposer en deux heures 9:37 minutes.
Rupp, un triple olympien qui en était à ses débuts à Boston, a terminé avec un recul de 21 secondes et le Japonais Suguru Osako a franchi le fil d'arrivée un autre 30 secondes plus tard. Les coureurs américains ont fait belle figure avec six des 10 premiers chez les hommes et deux des quatre premières chez les dames.
À sa première tentative à Boston, la policière kényane Edna Kiplagat a triomphé chez les dames en 2h21:52, ajoutant ce titre à son palmarès après des victoires à Londres, New York et Los Angeles. Elle est passée devant la Bahreïnienne Rose Chelimo dans Newton hills et elle l'a emporté avec une avance de 59 secondes.
L'Américaine Jordan Hasay, à ses débuts sur la distance, a fini troisième devant Desi Linden - c'est la 1ère fois depuis 1991 que deux Américaines terminent dans le top-4.
Jacob Puzey de Calgary s'est révélé le meilleur Canadien, avec une 41e place en 2h26:52.
Meb Keflezighi, vainqueur du marathon en 2014, embrasse la main de Bill Richard, père d'une victime de l'attentat à la bombe au marathon de 2013. Les responsables de la ville ont annoncé un projet de monuments commémoratifs pour marquer les sites où deux bombes ont explosé.
La Torontoise Rachel Hannah s'est classée 23e chez les dames en 2h41:22.
La température chaude qui a atteint les 26 degrés Celsius au 20e kilomètres a ralenti les coureurs mais un fort vent de dos a servi leur cause - surtout pour les concurrents en chaise roulante.
Marcel Hug a savouré une troisième victoire à Boston, résistant à Ernst Van Dyk, dix fois champion. Il a franchi la distance en 1h18:04 et amélioré le record du parcours de 21 secondes. Sa compatriote suisse Manuela Schar a abaissé le marque chez les dames de plus de cinq minutes, l'emportant en 1h28:17.
Plus tôt lundi, les responsables de la ville ont annoncé un projet de monuments commémoratifs pour marquer les sites où deux bombes ont explosé pendant le marathon de Boston 2013.