L’an dernier, 2162 lanceurs de relève ont affronté trois frappeurs ou moins au cours d’une sortie, selon l’Elias Sports Bureau.

Dorénavant, trois frappeurs minimum pour les releveurs dans le Baseball majeur

NEW YORK — Le Baseball majeur a apporté les changements qu’il souhaitait à ses règlements, notamment d’imposer aux lanceurs de relève d’affronter un minimum de trois frappeurs ou de terminer la manche, à moins de blessure.

Ces changements ont été approuvés par la MLB et l’Association des joueurs le 8 mars dernier, après avoir été étudiés par un comité mixte. La règle des trois frappeurs entrera en vigueur dès les premiers matchs préparatoires, à compter du 12 mars.

L’an dernier, 2162 lanceurs de relève ont affronté trois frappeurs ou moins au cours d’une sortie, selon l’Elias Sports Bureau. Par contre, 1471 d’entre eux ont mis fin à une demi-manche ou un match.

Autres changements

Par ailleurs, la formation passera à 26 joueurs au lieu de 25 du premier jour de la saison au 31 août. Par contre, elle passera de 40 à 28 joueurs pour le reste de la saison avant de retourner à 26 pour les matchs éliminatoires. Chaque équipe pourra compter sur un maximum de 13 lanceurs jusqu’au 31 août et pendant les séries; mais 14 du 1er septembre à la fin de la saison.

Les joueurs évoluant à la fois comme lanceur et comme joueur de position ou frappeur désigné devront avoir lancé au moins 20 manches ou avoir amorcé 20 matchs comptant au moins trois présences au bâton sur le rôle offensif la saison précédente pour ne pas compter sous ce plafond de lanceurs. Cette saison, les équipes peuvent utiliser les statistiques de 2018 ou 2019 pour répondre à ces critères.

Lors de programmes doubles jusqu’au 31 août, les équipes pouvaient rappeler un 26e joueur : il deviendra un 27e joueur. Ce joueur n’affecte pas la limite de lanceurs.

Les joueurs de position ne pourront pas lancer lors des neuf premières manches à moins que leur équipe ne détienne une avance ou accuse un retard de six points au moins.

Les lanceurs inscrits sur la liste des blessés devront maintenant l’être pour une période minimale de 15 jours. Les rappels des ligues mineures devront être espacés du même nombre de jours. Ces mesures sont mises en place pour éviter la surutilisation de lanceurs effectuant la navette entre les Majeures et les ligues mineures.

Finalement, les gérants disposeront maintenant de 20 secondes pour décider s’ils contestent un jeu au lieu des 30 dont ils disposaient.