Don Barber, qui dirige le Detroit Compuware au Tournoi pee-wee, n’a jamais réussi à faire sa place dans la LNH. L’ancien ailier a disputé 115 matchs dans la grande ligue, dont... deux avec les Nordiques lors de la saison 1991-1992.

Don Barber, l'éphémère Nordiques

Don Barber, l’entraîneur du Detroit Compuware au Tournoi pee-wee de Québec, a possiblement passé plus de temps dans ses bagages que sur les patinoires de la Ligue nationale après avoir été sélectionné en sixième ronde (120e rang) au repêchage de 1983 par les Oilers d’Edmonton, qui s’apprêtaient alors à détrôner les Islanders de New York au sommet de la LNH.

Entre 1988 et 1995, il a porté les couleurs de huit équipes professionnelles différentes, disputant au passage 115 matchs dans la LNH, dont deux dans l’uniforme des Nordiques! «Pierre Pagé m’avait dirigé à mes premiers pas dans la LNH avec les North Stars du Minnesota et c’est pourquoi les Nordiques m’avaient réclamé en novembre 1991 après que les Jets de Winnipeg aient décidé de me libérer», rappelle celui qui a tout de même été immortalisé dans l’uniforme fleurdelisé — il portait le numéro 60 — par la défunte compagnie de cartes sportives Pro Set.

«Pierre m’avait aussitôt cédé aux Citadels de Halifax et m’avait dit de me défoncer à chacune de mes présences  dans la Ligue américaine pour le forcer à me rappeler. On avait une bonne équipe à Halifax et j’ai bien aimé mon séjour dans les Maritimes», souligne celui qui avait amassé 22 points en 25 matchs avant d’être rappelé par les Nordiques pour… deux matchs.

«Si je me souviens bien, j’ai joué une partie à Québec et une sur la route. Mais je rappelle surtout qu’il y avait plusieurs jeunes joueurs talentueux dans ce vestiaire avec les Sakic, Sundin et Nolan…»

Côtoyer les vedettes

Dommage que Barber n’ait pas réussi à faire sa niche à Québec à l’époque, puisque l’avenir s’annonçait fort prometteur. «J’ai vécu tout au long de ma courte carrière le sort réservé aux joueurs marginaux. Les gars qui sont échangés parce qu’ils n’ont pas de lien avec le personnel d’entraîneurs qui s’amène avec l’équipe ou encore avec le nouveau directeur général qui doit procéder à plusieurs changements dans l’organisation. J’ai réalisé au fil des ans et de mes déplacements que pour faire une belle et longue carrière dans la LNH, un joueur doit avoir à la fois beaucoup de talent et beaucoup de chance…»

Même si carrière chez les pros a été de courte durée, l’ex-ailier droit garde de précieux souvenirs de son passage chez les Oilers et les North Stars du Minnesota. «J’ai eu la chance de participer l’année de mon repêchage au camp des Oilers en compagnie des Gretzky, Kurri, Messier, Coffey et cie. C’était vraiment impressionnant de côtoyer ces joueurs-là à 19 ans seulement…

«Quelques années plus tard, j’ai évolué au sein du même trio que Mike Modano et Brian Bellows chez les North Stars. J’ai tissé des liens d’amitié avec ces deux gars-là et j’étais bien content de voir le garçon de Brian [Kieffer] se débrouiller très bien avec l’équipe américaine au championnat mondial junior pendant la période des Fêtes.»

***

EN VITESSE...

L’Arsenal de l’Académie St-Louis a comblé un recul de 2-0 en troisième période pour l’emporter 3-2 sur les Athlétiques de la polyvalente de L’Ancienne-Lorette dans un match de classe scolaire. William Gagné, Derek Tremblay et Louis-Raphaël Vézina ont marqué les buts des vainqueurs. William Lévesque et Émile Côté ont répliqué pour les Athlétiques… Des buts de Tristan Giroux, Justin Laplante et Adam Belzil, tous réussis en troisième période, ont permis aux Commandeurs du Collège de Lévis de l’emporter 3-0 sur les Kodiaks de l’Académie Kuper (Lac Saint-Louis)… Les petits Remparts feront leur entrée samedi (13h) au Centre Vidéotron et seront confrontés au Drakkar de Baie-Comeau. Ce match sera suivi par un duel entièrement féminin, alors que les représentantes du Québec croiseront le fer avec la formation du Little Caesars de Detroit dirigée par Manon Rhéaume... Considérées comme deux des meilleures formations d’âge pee-wee aux États-Unis, Team Illinois et le Mission de Chicago disputeront respectivement leur premier match dimanche (11h45) et lundi (11h45) dans la catégorie AAA.