Cédric Paré a marqué les deux premiers buts de l'Océanic avec l'aide d'Alexis Lafrenière.

Domination totale de l'Océanic contre Drummondville

RIMOUSKI – Énergisés par le match d'après cérémonie du retrait du chandail de Sidney Crosby qui avait eu lieu moins de 48 heures avant, les joueurs de l'Océanic avaient une soif évidente de vaincre les Voltigeurs, dimanche, au Colisée Financière Sun Life de Rimouski. C'est ce qu'ils ont fait en dominant Drummondville par la marque de 6-3.

«Les gars ont bien réagi, a indiqué Serge Beausoleil à l'issue du match. On était très «high» après le match de vendredi. Ils ont livré une très bonne performance, […] à part quelques petites choses à corriger, mais on ne fera pas les fines gueules! Ce sont 6 buts qu'on a marqués. On en a 11 en fin de semaine et 4 gros points. On est contents!»

Les hommes de Serge Beausoleil se sont imposés dès la première période et Colten Ellis a été solide devant sa cage. C'est son coéquipier Cédric Paré qui a ouvert la marque sur son 4e but en autant de matchs à 3:21. Ce premier but du vétéran était le premier tir au but de Rimouski. L'égalité a été créée rapidement à 6:26 après une échappée de l'un des meilleurs pointeurs de son équipe, Charlie Da Fonseca qui, en quittant le banc des pénalités, avait été oublié par l'adversaire. À 12:45, l'Océanic a donné la réplique à la suite d'un beau tic-tac-toe en avantage numérique, alors qu'Alexis Lafrenière a vu Paré dans l'enclave et, d'une belle manœuvre, a permis au numéro 19 de tirer dans l'ouverture béante du filet pour son 2e but du match. 

À l'engagement médian, les visiteurs avaient du mal à suivre le rythme et ne savaient où donner de la tête pendant que leurs hôtes, intenses, étaient constamment dans leur territoire. À 6:31, Cole Cormier a marqué son premier but dans la LHJMQ, suivi d'Anthony D'Amours (1er) qui a, lui aussi, déjoué Anthony Morrone. La période s'est terminée par un but de Nathan Ouellet (2e).

À peine une minute après le début du dernier tiers, Xavier Simoneau (1er) a réussi à placer le disque derrière Ellis en désavantage numérique. Il a fallu attendre à 14:59 pour voir Rémy Anglehart (4e) en faire autant. Puis, à 1:12 de la fin de la rencontre, Lafrenière a récolté son 9e point en 4 matchs en marquant dans un filet désert.

Douze anciens capitaines portant le chandail de l'Océanic de leur époque ont fait leur entrée sur la patinoire lors de la cérémonie d'ouverture officielle de la 25e saison à domicile. Le tout premier de l'histoire du club, Allan Sirois, a fait la passation des pouvoirs de capitaine à Alexis Lafrenière en lui remettant un gouvernail de bateau. Le nouveau capitaine sera assisté de Cédric Paré, de Jeffrey Durocher, de Christopher Innis et de Nathan Ouellet. «Vox populi, vox dei, qu'on dit, a mentionné Beausoleil en riant. Les gars ont fait des choix qu'on a respectés. Je pense que ça coulait de source!»