Novak Djokovic

Djokovic vacille sur son trône

Novak Djokovic vacille sur son trône. Battu pour la première fois en 15 confrontations par Marin Cilic en quarts de finale du Masters 1000 de Paris-Bercy, où il était triple tenant du titre, le Serbe perdra sa place de numéro un mondial si Andy Murray gagne sa demi-finale contre Milos Raonic, samedi.
Battu 6-4 et 7-6 (7/2) vendredi, Djokovic a été dominant au cours de six dernières années, détenant le premier rang mondial pendant 122 semaines consécutives. Mais depuis cet été, le Serbe de 29 ans n'est plus tout à fait le même. Après avoir atteint l'objectif de sa vie au mois de juin en l'emportant enfin à Roland-Garros, le dernier trophée du grand chelem qui manquait à sa collection, il est entré dans une période de flottement.
Battu au troisième tour de Wimbledon, puis d'entrée aux JO de Rio et en finale de l'Omnium des États-Unis, l'homme aux 12 trophées majeurs a vu Murray revenir à toute vitesse sur ses basques et menacé le trône qu'il occupe depuis juillet 2014. Inimaginable il y a encore cinq mois, quand il avait presque deux fois plus de points que Murray au classement ATP!
Pour Djokovic en tout cas, l'accession au trône de Murray n'aurait rien d'un hold-up. «Il mérite d'être là où il est.» Murray assure ne pas faire une obsession du premier rang mondial. «Si cela n'arrive pas demain, cela pourrait se produire dans quelques mois. Je pensais d'ailleurs y arriver plutôt dans quelques mois.» S'il enchaînait un 19e succès samedi, le Britannique de 29 ans deviendrait le deuxième joueur le plus âgé à atteindre pour la première fois la place de numéro un mondial après l'Australien John Newcombe (30 ans), en juin 1974. Avec AP