Djokovic participera à l'US Open
Djokovic participera à l'US Open

Djokovic va jouer Cincinnati et l’US Open

Associated Press
Le ‘Big Three’ sera bel et bien représenté aux Internationaux de tennis des États-Unis, après tout: Novak Djokovic a annoncé jeudi qu’il participera au tournoi du Grand Chelem, ainsi qu’au tournoi préparatoire qui le précédera sur le ciment.

Djokovic s’était plaint plus tôt cette année du plan de l’U.S. Tennis Association pour assurer la sécurité des participants pendant la pandémie de coronavirus, en instaurant notamment des règlements pour limiter le nombre de personnes dans l’entourage de chaque athlète. Le Serbe avait même indiqué qu’il hésitait à y participer.

«Ça n’a pas été une décision facile à prendre, en raison des nombreux obstacles et des nombreux défis qui se dressent devant nous, a évoqué le no 1 mondial, qui a reçu un diagnostic positif à la COVID-19 en juin. Mais l’idée de reprendre mes activités habituelles me rend très heureux.»

Les Internationaux des États-Unis se mettront en branle le 31 août, à huis clos. L’Omnium Western & Southern - qui se déroule habituellement à Cincinnati - sera plutôt présenté au Billie Jean King National Tennis Center de Flushing Meadows, à compter du 22 août.

Djokovic a remporté trois de ses 17 titres majeurs en carrière aux Internationaux des États-Unis, et il fut finaliste à cinq reprises. En y participant cette année, il aura l’opportunité de s’approcher des deux seuls tennismen qui comptent plus de titres du Grand Chelem que lui en carrière: Roger Federer et Rafael Nadal.

Federer, qui a gagné 20 tournois majeurs en carrière, est à l’écart du jeu pour le reste de la saison après avoir subi deux interventions chirurgicales au genou droit. Nadal, détenteur de 19 titres du Grand Chelem et le champion en titre à New York, a indiqué qu’il se retirait du tournoi en raison des préoccupations associées aux voyages aériens pendant la pandémie.

Parmi les autres joueurs qui ont indiqué qu’ils ne seraient pas à Flushing Meadows, notons la première raquette féminine, Ashleigh Barty, et l’ex-champion Stanislas Wawrinka.

Fiona Ferro - qui a gagné le premier tournoi quand le jeu a repris à la WTA, à Palerme, la semaine dernière - s’est retirée jeudi en raison d’une blessure à la cage thoracique. Cela a permis à l’Américaine Caroline Dolehide de se retrouver dans le tableau principal et de renoncer à son laissez-passer, que l’USTA a immédiatement remis à sa compatriote Claire Liu.

Djokovic est l’une de plusieurs personne - dont sa femme, et l’un de ses entraîneurs Goran Ivanisevic en plus d’autres joueurs - à avoir contracté le coronavirus pendant un tournoi hors concours qu’il a organisé pendant la suspension des activités en Serbie et Croatie.

Lors de ce tournoi, où Djokovic a amassé des fonds pour venir en aide aux gens affectés par la pandémie, les estrades étaient bondées et les joueurs ont constamment interagi avec les partisans. La série de tournoi a éventuellement été annulée.

Plus tôt cette année, alors qu’il séjournait en Espagne en mai, Djokovic a enfreint une directive de confinement du gouvernement en se rendant à un club de tennis local avant d’obtenir formellement la permission de le faire.

«Je suis conscient que cette fois-ci ce sera très différent, avec tous les protocoles et les mesures de sécurité qui ont été mis en place pour protéger les joueurs et les gens à New York, a évoqué Djokovic par voie de communiqué jeudi. Néanmoins, je me suis entraîné très fort avec mon équipe et je suis en pleine forme, donc je serai prêt à m’adapter à un nouvel environnement. J’ai suivi toutes les recommandations pour m’assurer que je sois totalement remis et je suis prêt à retourner sur le terrain et à jouer au tennis à mon plein potentiel.»

Il présente une fiche de 18-0 cette saison, incluant sa victoire aux Internationaux d’Australie en février. C’est le seul tournoi du Grand Chelem à avoir été présenté cette saison, puisque les Internationaux de France ont été reportés - ils seront présentés à compter du 27 septembre, soit deux semaines après les Internationaux des États-Unis - et Wimbledon a été annulé pour la première fois depuis la Deuxième Guerre mondiale.