Après avoir remporté deux victoires samedi, Novak Djokovic se mesurera en finale dimanche à l'Allemand de 20 ans, Alexander Zverev, le plus jeune finaliste d'un tournoi de la série Masters 1000 en 10 ans.

Djokovic passe en finale à Rome

Novak Djokovic a triomphé à deux reprises au Masters de Rome samedi pour mettre la table pour un autre match de championnat, son premier depuis janvier.
Djokovic, le quadruple champion, affrontera le tennisman de 20 ans Alexander Zverev, le plus jeune finaliste d'un tournoi de la série Masters 1000 en 10 ans.
Cette journée aurait pu être très longue pour le Serbe, mais il s'est rapidement défait de Juan Martin del Potro 6-1, 6-4 en quarts de finale après son match de quarts de finale eut été interrompu par la pluie la veille en soirée. Puis, environ sept heures plus tard, il est revenu sur le court en demi-finales pour rosser l'Autrichien Dominic Thiem 6-1, 6-0.
Djokovic a triomphé à Doha en janvier, mais il a connu une baisse de régime depuis ce temps-là et a même congédié son entraîneur ainsi que certains membres de son entourage.
Il participera à sa huitième finale à Rome, où il a gagné en 2008, en 2011, en 2014 et en 2015.
Dans le premier match des demi-finales, l'Allemand Alexander Zverev, qui a défait le Canadien Milos Raonic lors de son duel précédent, a pris la mesure de John Isner 6-4, 6-7 (5), 6-1.
Zverev, qui est âgé de 20 ans, est aussi le plus jeune à avoir accompli l'exploit sur le circuit de l'ATP depuis Djokovic au tournoi de Miami en 2007 à l'âge de 19 ans.
Sous le regard attentif des légendaires tennismen Rod Laver et Manolo Santana, Zverev a démontré l'ampleur de son talent qui a contraint de nombreux observateurs à déclarer qu'un jour il deviendra no 1 mondial.
Zverev a gagné la plupart des longs échanges, en plus de réussir de nombreux amortis déguisés. Il a aussi effectué des volées précises et décoché des services plus puissants qu'Isner, l'un des plus gros cogneurs du circuit masculin.
L'Allemand était déjà devenu le plus jeune membre du carré d'as à Rome depuis Nadal, après qu'il eut enlevé le deuxième de ses sept titres en carrière au Foro Italico à l'âge de 19 ans en 2006.
Halep affrontera Svitolina
Chez les dames, la quatrième tête de série Simona Halep a atteint la finale en savourant sa 10e victoire de suite sur la terre battue, en deux manches de 7-5, 6-1 contre la Néerlandaise Kiki Bertens.
Après avoir laissé filer cinq balles de set alors qu'elle servait à 5-4 au premier set, Halep s'est frappé le front à quelques reprises en signe de frustration. La Roumaine a ensuite été victime d'un bris, mais a gagné son jeu suivant au service à zéro pour sceller l'issue de cette première manche.
Halep n'a plus jamais été inquiétée par la suite contre son adversaire, 20e raquette mondiale, en dépit d'une pluie intermittente qui s'est abattue sur le court.
Bertens a commis 31 fautes directes, contre seulement neuf pour Halep.
Halep convoite un deuxième titre consécutif sur la terre battue, après avoir triomphé à Madrid la fin de semaine dernière.
La Roumaine aura rendez-vous en finale dimanche avec l'Ukrainienne Elina Svitolina, qui a profité de l'abandon de l'Espagnole Garbine Muguruza en raison d'une blessure au cou après seulement 20 minutes de jeu. Svitolina menait alors 4-1.