Le Serbe Novak Djokovic célèbre sa victoire contre l’Espagnol Fernando Verdasco en quatrième ronde des Internationaux de France. Djokovic accède aux quarts de finale du tournoi pour une neuvième fois d’affilée.

Djokovic encore en quarts de finale

PARIS — Novak Djokovic a égalé la marque appartenant à Roger Federer de neuf participations consécutives aux quarts de finale des Internationaux de tennis de France, dimanche, en prenant la mesure de la 30e tête de série Fernando Verdasco 6-3, 6-4, 6-2.

C’est également la 12e fois que le Serbe atteint ce stade-ci du tournoi à Paris, un record. Djokovic a aussi atteint les quarts de finale d’un tournoi du Grand Chelem pour la 40e fois.

Rafael Nadal pourrait le rejoindre avec une 12e participation aux quarts de finale à Roland Garros, s’il l’emporte lundi.

Cette victoire à sens unique de Djokovic, le champion des Internationaux de France en 2016, était également sa 200e en carrière sur la terre battue.

Djokovic affrontera maintenant Marco Cecchinato, qui a surpris la huitième tête de série David Goffin 7-5, 4-6, 6-0, 6-3.

L’Italien, classé 72e, n’avait pas gagné un seul match dans un tournoi majeur en carrière avant la semaine dernière. Il est du même coup devenu le joueur le moins bien classé à atteindre les quarts de finale à Roland Garros depuis Ernests Gulbis, qui pointait au 80e échelon mondial en 2008.

Cecchinato a jadis été suspendu en lien à des matchs truqués, une sanction annulée à la suite d’un appel. Avant la saison en cours, sa fiche était de 4-23, incluant 0-4 en tournois majeurs, avant son arrivée à Paris. «Je vis les meilleurs moments de ma vie», a dit le Sicilien de 25 ans.

Les routes de Cecchinato et Djokovic se sont maintes fois croisées à Monte Carlo. Le champion de 12 grands tournois y habite, tandis que l’Italien y a raffiné son jeu dans une académie. «Je le connais depuis plusieurs années, a confié Djokovic. Je connais son jeu, je me suis entraîné avec lui. Il joue le meilleur tennis de sa vie, c’est certain.»

En juillet 2016, Cecchinato et deux compatriotes ont été suspendus par la fédération italienne, pour avoir prétendument influencé des résultats. Cecchinato a reçu une suspension de 18 mois et une amende d’environ 45 000 $, accusé d’avoir fait exprès de perdre lors d’un Challenger au Maroc, en 2015. Il est allé en appel et en décembre 2016, le Comité olympique italien a abandonné les sanctions.

Première pour Zverev

Plus tôt dimanche, la deuxième tête de série Alexander Zverev a accédé aux quarts de finale d’un tournoi du Grand Chelem pour la première fois de sa carrière, après être venu de l’arrière dans un troisième match de suite pour vaincre difficilement Karen Khachanov 4-6, 7-6 (4), 2,6, 6-3, 6-3.

Cette victoire, à l’arraché, a évidemment été marquée par quelques accès de colère de Zverev. Mais l’Allemand a démontré, une fois de plus, qu’il avait les ressources pour hausser son niveau de jeu au bon moment. Lors de ses trois derniers matchs qui se sont réglés en cinq sets à Roland Garros, il a tiré de l’arrière 2-1 dans les sets.

Zverev a mentionné qu’il passait quatre heures par jour à soulever des haltères et à peaufiner son endurance cardiovasculaire au gymnase.

Il aura rendez-vous en quarts de finale avec l’Autrichien Dominic Thiem, un des joueurs les plus tenaces du circuit masculin et qui a atteint le carré d’as lors des deux derniers tournois parisiens.

Thiem a défait le Japonais Kei Nishikori 6-2, 6-0, 5-7, 6-4 sur le court Philippe Chatrier. Il a raté un coup droit facile avec sa première balle de match, se mordant les doigts en signe de frustration. Puis, il a converti la suivante après que Nishikori eut tenté un lob légèrement trop long.

STEPHENS ET KEYS PASSENT AU NIVEAU SUPÉRIEUR

L’Américaine Sloane Stephens a atteint les quarts de finale des Internationaux de France pour la première fois de sa carrière, après avoir été freinée au quatrième tour à chacune de ses quatre tentatives précédentes.

Stephens, la championne des Internationaux des États-Unis en 2017, a malmené l’Estonienne Anett Kontaveit 6-2, 6-0 sur le court Philippe Chatrier.

Kontaveit, la 25e tête de série, n’a jamais pu dicter le ton des échanges contre la 10e tête de série, et elle a commis de nombreuses fautes. Stephens n’a d’ailleurs pas été confrontée à la moindre balle de bris.

Stephens affrontera la gagnante du choc entre la championne des Internationaux d’Australie Caroline Wozniacki et Daria Kasatkina. Leur match a été interrompu au deuxième set, dimanche, à cause de la noirceur.

Kasatkina a gagné le premier set 7-6 (5) contre la Danoise. Elles étaient à égalité 3-3 au deuxième set lorsque le jeu a été stoppé. Le match reprendra lundi. La Russe, 14e tête de série, a pris la mesure de Wozniacki à deux reprises jusqu’ici cette saison.

Par ailleurs, la compatriote de Stephens, Madison Keys, a elle aussi accédé aux quarts de finale pour la première fois sur la terre battue parisienne.

Après avoir défait la Roumaine Mihaela Buzarnescu 6-1, 6-4, Keys aura rendez-vous au prochain tour avec la Kazakhe Yulia Putintseva, qui a éliminé la Tchèque Barbora Strycova 6-4, 6-3.

De son côté, Serena Williams a rendez-vous avec Maria Sharapova lundi, avec à l’enjeu un billet pour les quarts de finale.

Par ailleurs, la Canadienne Gabriela Dabrowski et le Croate Mate Pavic ont atteint les quarts de finale du tournoi de double mixte en l’emportant 6-2, 6-3 contre la Tchèque Andrea Sestini Hlavackova et le Français Édouard Roger-Vasselin.

Dabrowski et Pavic, les favoris en double mixte, ont écarté leurs adversaires en 55 minutes, après avoir décoché cinq as et converti trois de leurs cinq balles de bris.

Dabrowski a gagné le titre de double mixte à Paris l’an dernier avec l’Indien Rohan Bopanna. Elle a aussi soulevé le titre en double mixte avec Pavic aux Internationaux d’Australie plus tôt cette saison.