Vincent Ruel

Diamants: un troisième championnat en six saisons

Les Diamants de Québec ont remporté, pour une troisième fois en six saisons, le championnat de la saison régulière de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ) mardi soir en battant les Guerriers de Granby par la marque de 7 à 3 dans un match-suicide pour déterminer le détenteur du premier rang entre les deux formations qui avaient une fiche identique de 33 victoires et onze défaite.

«Je n’irai pas dire que c’était inespéré, mais on était loin de penser que ça allait arriver quand, en milieu de saison, nous avons perdu un programme double contre les Guerriers», raconte l’entraîneur de l’équipe, Dominik Walsh. Les Diamants ont réussi à combler un déficit de 3 à 1 pour égaler le pointage et ensuite se sauver avec la victoire. 

«Le double de deux points d’Émile Boies avait créé l’égalité et sa soirée de 3 en 3 avec trois points produits lui permet aussi de terminer la saison comme champion frappeur de la ligue. En même temps, notre partant Vincent Ruel a battu le record de Jean-Sébastien Pouliot pour le plus grand nombre de victoires en carrière, soit 38 en saison régulière et 50 en incluant les séries. Je suis content que ça arrive cette année pour Vincent, car c’est sa dernière année et il est un joueur clé pour nous», enchaîne Walsh.

Éliminatoires

«Pour le programme des Diamants, ces trois championnats et les quatre participations à la finale en cinq ans, c’est très gros. C’est presque magique», poursuit-il à quelques jours d’entamer les séries éliminatoires contre les Tyrans de Gatineau. «Il ne faut pas les sous-estimer. C’était l’équipe hôtesse des championnats canadiens et elle a causé une surprise en battant l’équipe du Québec», fait remarquer Walsh, en soulignant que les 18 victoires et la dernière place des Tryans dans la division La Cage étaient trompeuses puisque cette division est l’une des plus puissantes du circuit.

En raison de la distance séparant Gatineau et Québec, les deux formations et la ligue se sont entendues pour lancer cette première ronde par des programmes doubles samedi et dimanche, une première. Dès 14h samedi, les deux équipes s’affronteront dans deux matchs au Parc Sanscartier de Gatineau alors que dimanche, après le match des Capitales au Stade Canac, les hostilités reprendront pour deux autres matchs entre les deux équipes juniors.

«C’est sûr que cette façon de procéder change un peu la stratégie, mais notre force a toujours été nos lanceurs. C’est donc un peu à notre avantage, car nous avons assez de profondeur au monticule pour faire face à deux programmes doubles en deux jours», conclut Walsh. Si nécessaire, les trois derniers matchs de la série auront lieu le mercredi 28 août au Parc Henri-Casault, le jeudi 29 août au Parc Sanscartier et le 31 août au Parc Henri-Casault.