Les gérants Kevin Denis-Fortier (Alouettes de Charlesbourg) et Dominik Walsh (Diamants de Québec) entourent les joueurs Alexandre Laprise et Raphaël Prémont.

Diamants et Alouettes aspirent aux grands honneurs

Les Diamants de Québec étaient à 90 pieds de remporter le championnat de la Ligue de baseball junior élite du Québec pour la troisième fois en quatre ans, l’automne dernier. Mais la saison parfaite s’est transformée en cauchemar pour la troupe de Dominik Walsh, vaincue 5-3 en manches supplémentaires par le Royal de Repentigny lors du septième et décisif match de la grande finale.

Sept mois plus tard, Walsh parvient sans peine à relativiser les choses, même si ce revers demeure «l’une des affaires les plus tough que j’ai vécues».

«Ça ne peut pas être oublié. Mais t’apprends à voir le positif là-dedans. C’était tellement une partie exceptionnelle, je m’en suis fait parler tout l’hiver. On se dit que c’était peut-être une chance unique qu’on a eue, malgré tout. Peut-être que la motivation est encore plus présente cette année justement à cause de cette fin crève-cœur», explique Walsh, dont l’équipe avait remporté le championnat de la saison régulière et le Championnat canadien.

Depuis son arrivée en poste, il a conduit les siens à deux titres en séries (2014 et 2015), en plus de la finale de l’an dernier. Sa formation demeure redoutable, analyse-t-il.

«Ça va être la même recette qu’on utilise depuis quelques années. Un très bon groupe de lanceurs. Offensivement, on sera très rapide. Surtout en jouant au Stade municipal [Canac], avec le gazon synthétique, c’est encore plus important. On essaie d’en tirer profit.»

Changement de garde

Du côté des Alouettes de Charlesbourg, changement de garde à la barre. L’ancien Diamants Kevin Denis-Fortier prend le relais de Jean-Nicolas Blanchet. Transformation en douceur, car le nouveau gérant était l’adjoint de l’ancien, la saison dernière.

Les Alouettes n’ont pas connu les succès escomptés depuis leur dernier championnat, en 2013. Mais la présence de huit joueurs de 22 ans permet au nouvel entraîneur-chef d’espérer de grandes choses.

«Nous ne sommes peut-être pas les favoris par défaut, mais nous sommes une crainte dans la ligue», dit l’ancien choix de 48e ronde des Blue Jays de Toronto en 2005. «Je m’attends à ce qu’on se rende loin dans les séries. Les vétérans vont pouvoir montrer à nos jeunes comment ça fonctionne dans le junior. Et à 22 ans, c’est ta dernière année. Tu veux gagner, tu veux avoir la bague au doigt», affirme Denis-Fortier.

La saison prend son envol dès samedi avec neuf rencontres. Les Diamants seront alors les hôtes au Stade Canac d’un programme double contre l’équipe de l’ABC des U18 (16h et 19h). Les Alouettes amorceront leur saison dimanche au parc Henri-Casault, en recevant les Cardinals de LaSalle, eux aussi pour deux matchs (14h et 17h).

+

VERS UNE ÉQUIPE À LÉVIS?

Même si le projet demeure embryonnaire, Rodger Brulotte se permet d’en rêver à voix haute : voir une troisième équipe de la Ligue de baseball junior élite s’installer dans la région de Québec.

L’homme de baseball souhaite la création d’une formation à Lévis, qui rejoindrait Québec et Charlesbourg dans le circuit dont il est le président. Selon Brulotte, le talent des jeunes joueurs de notre coin de pays permettrait cet ajout sans trop diluer la qualité des deux clubs déjà en place.

«C’est dans la région de Québec qu’il y a le meilleur développement de joueurs dans la province. Les autres vont se choquer, mais c’est pas grave, c’est là. Le programme de sport-études est le meilleur. Je pense qu’on pourrait voir plus de jeunes jouer», a affirmé Brulotte, en marge d’une conférence de presse lançant la 72e saison de la ligue.

Brulotte et son équipe ne manquent pas de projets. Parmi eux, la tenue d’un tournoi des formations du circuit sous le dôme du Stade Canac, en avril. Et aussi la venue d’une équipe japonaise dans deux ans. À l’image de celle des Cubains, la saison dernière. Une aventure fort profitable, a soutenu Brulotte.

Par ailleurs, le format des séries éliminatoires sera le principal changement de la saison 2018. La première ronde se déroulera au sein de chacune des trois sections, l’équipe championne affrontant celle ayant terminé au quatrième rang, la deuxième ayant rendez-vous avec la troisième. Les laissez-passer seront accordés en deuxième ronde aux deux équipes gagnantes provenant de la division des champions de la saison.

Finalement, un moment de silence sera tenu avant chaque première rencontre de la campagne en l’honneur de François Rouette, décédé en mars alors qu’il était président des Diamants.