L'entraîneur du Drakkar, Martin Bernard, a souligné que le nouveau capitaine de l'équipe, Gabriel Fortier, représentait tout à fait l’identité du Drakkar.

Deux matchs en deux pour le Drakkar aux dépens des Saguenéens

BAIE-COMEAU— Gabriel Fortier a été officialisé à titre de capitaine du Drakkar tout juste avant la rencontre de samedi face à Chicoutimi. Il a immédiatement démontré pourquoi il méritait pleinement cet honneur, conduisant les siens vers un gain de 6-4 aux dépens des Saguenéens, battus pour la seconde fois en autant de matchs par Baie-Comeau.

Fortier a créé l’égalité 4-4 en fin de deuxième période, et son second de la rencontre en début de troisième s’est avéré le filet gagnant. Il a aussi amassé une passe sur le but suivant, le deuxième du match de Nathan Légaré, l’autre vedette offensive de cette partie. Légaré s’est de plus fait refuser deux buts.

«Cette année, on voit déjà que c’est différent de l’an dernier, de lancer Fortier. On n’a pas eu un bon début de match, mais on ne s’est pas assis la tête entre les jambes et on est revenus forts. Ça montre que c’est une nouvelle ère cette saison», a clairement laissé savoir le nouveau capitaine, reconnu entre autres pour son éthique de travail irréprochable.

Justin Blanchette mérite également une mention honorable, lui qui est venu en relève d’un Kyle Jessiman chancelant à son premier départ à Baie-Comeau. Il n’a cédé qu’une fois sur 16 tirs. Il a réservé son meilleur arrêt à Théo Rochette en début de troisième, avec un pointage de 4-4.

«Cet arrêt-là a été très important. Ça a donné du gaz à l’équipe, de l’énergie», a fait valoir l’entraîneur-chef Martin Bernard, qui dit s’attendre à ce que ses deux cerbères soient prêts en tout temps.

La première période s’est avérée plutôt mouvementée avec trois buts de chaque côté. Christopher Benoît (1er) a lancé le bal, mais les Sags sont revenus avec trois filets consécutifs, ceux de Rochette, son premier en carrière, Gabriel Villeneuve et Samuel Houde.

Sur les deux derniers buts, Jessiman n’a impressionné personne parmi les 1830 spectateurs présents au Centre Henry-Leonard, paraissant plutôt faible. Bernard n’était pas plus content et il l’a rappelé au banc au profit de Blanchette, le gardien gagnant la veille à Saguenay, qui a fermé la porte.

Le Drakkar a rapidement fermé l’écart avec deux filets rapides. D’Artagnan Joly (2e) a d’abord bondi sur une rondelle libre dans l’enclave et à 18:57, Légaré (1er) a bien suivi la poussée de Shawn Element afin de récupérer le retour et pousser le disque derrière Zachary Bouthillier, auteur de 28 arrêts samedi.

Pour revenir à la nomination de Fortier comme capitaine, le pilote a souligné qu’il représentait tout à fait l’identité du Drakkar. «Il travaille fort, il est toujours concentré, il est apprécié de tous ses coéquipiers, c’est un rassembleur, il a une belle personnalité et beaucoup de leadership. Cette nomination est tout à son honneur», d’affirmer Martin Bernard.

Rappelons que le précédent capitaine, Antoine Girard, est toujours à bord du Drakkar, mais son absence du jeu pour de longs mois en raison d’une hernie discale a forcé la main de la direction, qui ne voulait pas se priver de capitaine durant tout ce temps. Absolument personne ne prétendra toutefois que Gabriel Fortier a hérité de ce titre par défaut.

NOTES: Samuel Houde a enfilé son second du match pour Chicoutimi en deuxième… Avant la rencontre, le Drakkar a honoré Lise Nadeau, une bénévole aux familles de pension, ainsi que Denis Fortin (moitié-moitié), Normand Hébert (sécurité) et le directeur général Steve Ahern pour leurs 20 ans de service au sein de l’organisation.