L’entraîneur de Lexson Mathieu indique qu’il n’a pas besoin de pousser son poulain à s’entraîner. Très assidu à ses entraînements, Mathieu est aussi très pointilleux sur les points techniques à améliorer.

Deux bonnes nouvelles pour Lexson Mathieu

Lexson Mathieu a eu la confirmation d’une excellente nouvelle en plus d’en apprendre une seconde, mardi, alors que le promoteur Eye of the Tiger Management a annoncé la présentation de deux galas de boxe au Casino de Montréal. Non seulement il montera dans le ring le 14 mars pour affronter l’Ontarien Ryan Young, mais le combat mettra à l’enjeu une ceinture de la NABF.

«Je suis très heureux», a d’abord lancé François Duguay, l’entraîneur de Mathieu, lorsque joint par le représentant du Soleil.

«Ryan Young, c’est un gars qui, avec sa fiche et les adversaires qu’il a affrontés, va nous emmener à un autre niveau. En fait, dans le cheminement de carrière de Lexson, c’est exactement ce que l’on recherchait pour poursuivre la progression.

«Mais en plus, l’enjeu du combat sera un titre NABF, une ceinture qui pourrait nous emmener dans le top 15 mondial de la WBC. C’est un gros, gros step up pour nous autres. Que l’opportunité d’un combat avec Young arrive avec un titre, c’est vraiment excellent. Le risque en vaut vraiment la récompense.»

Si c’est avec beaucoup de bonheur que Duguay a accueilli les annonces de mardi, c’est avec un enthousiasme débordant et une excitation palpable que Mathieu les a reçues.

«Lexson nous a même dit en conférence de presse qu’il avait quasiment le goût de retourner à Québec en courant et de recommencer à s’entraîner ce soir [mardi], a lancé le coach. C’est une grande motivation de pouvoir se battre pour ce titre-là. Je ne suis pas sûr, il faudrait le vérifier, mais Lexson pourrait devenir le plus jeune boxeur à remporter le titre NABF pour lequel il se battra.»

Moins de cinq semaines

C’est dans moins de cinq semaines que Mathieu croisera le fer avec Young. Cinq semaines pour se préparer, c’est bien peu, diront certains. Mais Duguay s’est fait rassurant en disant qu’il y a déjà trois semaines que son poulain avait été informé qu’il monterait dans le ring en mars à Montréal et qu’il avait commencé sa préparation.

Âgé de 31 ans, Young montre une fiche de 14 victoires, dont 11 par K-O, et quatre défaites. En comparaison, Mathieu est invaincu en huit combats, dont sept se sont terminés par la mise hors de combat de son adversaire.

Les forces de Young

«Young est un gars qui est très bon avec son crochet de gauche. Il est aussi très bon avec sa main droite quand il rentre à l’intérieur. Il a beaucoup d’expérience et il est très résistant. Mais à chaque fois qu’il a une force, Lexson est capable de passer par-dessus cette qualité. C’est vraiment le genre de combat que l’on aurait eu de toute façon avec Lexson. Par contre, avec le titre NABF, c’est quelque chose d’extraordinaire. On est très chanceux.»

Parlant de son poulain, Duguay a indiqué qu’il n’avait pas besoin de le pousser à s’entraîner. Toujours au gymnase et très assidu à ses entraînements, il est très pointilleux sur les points techniques à améliorer.

«C’est un petit gars très calme qui écoute et qui comprend la game, dont les phases de préparation. Il ne fait donc pas de surentraînement.

«On va se concentrer pour avoir du très bon sparring. C’est pour cette raison que nous allons deux fois par semaine à Montréal pour mettre les gants. Mais on a du travail pour les cinq prochaines semaines et je peux garantir que Lexson sera prêt.»