Le gardien Petr Mrazek des Hurricanes devrait rater le match no 3 de la série demi-finale de l’Association de l’Est contre les Islanders de New York, mercredi.

Des questions devant le filet des Hurricanes

RALEIGH — Rod Brind’Amour se considère chanceux de compter sur deux gardiens en qui il a confiance. Et il semble qu’il devra se tourner vers son deuxième gardien.

Le premier point d’interrogation des séries concernant les gardiens survient dans la cour des Hurricanes de la Caroline, alors que le partant Petr Mrazek est ennuyé par une blessure au bas du corps. Son état de santé est réévalué de manière quotidienne.

Puisque Mrazek devrait rater le match no 3 de leur série demi-finale de l’Association de l’Est contre les Islanders de New York, mercredi, les Hurricanes se tourneront vraisemblablement vers Curtis McElhinney quand ils tenteront de se forger une avance de 3-0 dans la série. À sa 11e saison en carrière dans la LNH, McElhinney en sera à son premier départ en séries.

«Je crois que c’est un luxe de compter sur deux gardiens en qui vous avez confiance, a dit Brind’Amour, mardi. Je suis chanceux d’être dans cette situation.

«[McElhinney] a été bon tout au long de la saison. Ce n’est pas comme si nous nous croisions les doigts en l’envoyant sur la patinoire.»

Mrazek avait commencé les neuf premiers matchs des Hurricanes en séries, mais il a vite quitté le deuxième match en raison d’une blessure dont la nature n’a pas été dévoilée.

Brind’Amour a dit que la blessure de Mrazek était plus un «inconfort» qu’il ressentait et qu’il ne sait «pas pendant combien de temps il sera absent, mais ça ne devrait pas être très long».

En relève à Mrazek, McElhinney a stoppé les 17 tirs dirigés vers lui lors du deuxième match.

«Ça fait assez longtemps que je suis dans cette ligue pour avoir déjà vécu un peu toutes les situations possibles, a dit McElhinney. Bien sûr que les séries, c’est un peu différent, mais les règles sont les mêmes.»

Il y a moins d’un an, personne n’aurait pu prédire que la combinaison Mrazek-McElhinney permettrait aux Hurricanes d’être à deux victoires de la finale de l’Est. Après tout, les Hurricanes ont acquis Mrazek le 1er juillet pour qu’il lutte pour le poste de partant avec Scott Darling. Puisque Darling s’est blessé à la fin du camp, les Hurricanes ont ensuite obtenu McElhinney via le ballottage et le vétéran a si bien fait que Darling s’est retrouvé dans la Ligue américaine de hockey.

Les Hurricanes ont accordé 2,7 buts par match en saison régulière. Mrazek a affiché un taux d’efficacité de ,914 et McElhinney, de ,912.

Situation familière

Pour leur part, les Stars de Dallas se retrouvent dans une situation familière dans leur série demi-finale de l’Association de l’Ouest contre les Blues de St. Louis. Comme ce fut le cas au premier tour face aux Predators de Nashville, ils accusent un retard de 2-1 avant le quatrième match, présenté devant leurs partisans.

Les Stars ont réussi à renverser la vapeur au premier tour et à éliminer les Predators grâce à trois victoires d’affilée.

«Nous savons comment rebondir dans cette situation», a dit le centre des Stars Tyler Seguin.

Si les Stars ont bien fait sur les unités spéciales, marquant un but en avantage numérique et un autre en désavantage numérique lors du match no 3, les Blues ont eu l’avantage 4-1 contre eux à cinq contre cinq, lundi, et 7-3 depuis le début de la série.

L’entraîneur-chef des Stars, Jim Montgomery, a noté l’importance de voir sa troupe s’ajuster dans cette facette du jeu.

«En séries, c’est à cinq contre cinq que vous allez gagner et je veux nous voir mieux faire à ce niveau», a-t-il dit.