Eric Dickerson (debout) est à la tête d'un groupe d'anciens joueurs qui menacent de boycotter la prochaine cérémonie d'intronisation du Temple de la renommée du football à Canton, en Ohio.

Des légendes du football menacent de boycotter le Temple de la renommée

Un groupe de légendes du football américain, mené par Eric Dickerson, a déposé une lettre ouverte à la NFL, mardi, afin de réclamer une assurance médicale et une partie des revenus de la NFL, sans quoi les anciens joueurs boycotteront les cérémonies d’intronisation au Temple de la renommée.

Dans la lettre envoyée au commissaire de la NFL, Roger Goodell, au directeur exécutif de l’Association des joueurs de la NFL, DeMaurice Smith, et au président du Temple de la renommée, David Baker, les 21 membre du Temple signataires ont affirmé qu’ils faisaient «partie intégrante de la création de la NFL moderne, qui a généré des revenus de 14 milliards $US en 2017. [...] Les gens nous connaissent grâce aux extraits de nos matchs, ils nous voient célébrer avant les coups d’envoi et à la mi-temps des matchs, ils pourraient penser que nous avons la belle vie, mais ce n’est pas le cas.»

Parmi les signataires, on retrouve Jim Brown, Jerry Rice, Joe Namath, Lawrence Taylor, Deion Sanders et Sarah White, la veuve de Reggie White.

«Le temps est venu d’être reconnu à notre juste valeur comme faisant partie de ce sport auquel nous avons tant donné», peut-on aussi lire. «C’est pourquoi nous croyons que nous méritons plus, nous demandons une assurance-santé et un salaire annuel en tant que membre du Temple de la renommée, comprenant un intéressement aux bénéfices de la NFL. En tant que groupe, nous avons des problèmes de santé graves et nous rencontrons des difficultés financières. Pour construire ce championnat, nous avons sacrifié nos corps et dans beaucoup de cas nos esprits aussi.»

Moins cher qu’une pub pendant le Super Bowl...

Selon eux, il faudrait à la NFL moins de 4 millions $ pour payer une assurance-santé à tous les membres du Temple de la renommée, soit moins que le prix d’une annonce publicitaire diffusé durant le Super Bowl.

«Il est bien connu que la NFL célèbrera son 100e anniversaire en 2020, et bien que nous sommes fiers du rôle que nous avons joué dans la construction de cette ligue, nous ne croyons pas que 100 ans d’exploitation est quelque chose que nous devrions célébrer», ont-ils ajouté.

Les anciens joueurs reprochent notamment à la ligue de payer Goodell 40 millions $ et critiquent également le salaire de Smith et du manque de représentation des anciens joueurs au sein du comité exécutif de l’Association des joueurs. Il n’y a eu que deux anciens joueurs parmi les membres depuis 2009.

Les joueurs de la NFL ont commencé à recevoir une pension qu’en 1959 à la suite du Plan Bert Bell, nommé en l’honneur de l’ancien commissaire de la ligue. Différents fonds ont par la suite été créés afin de permettre aux joueurs de toucher un fond de pension raisonnable.

«Il y a eu des hausses importantes dans les montants pour les pensions avec les différentes ententes qui ont été signées au cours de notre histoire», a défendu le directeur senior des bénéfices de l’Association des joueurs de la NFL, Miki Yaras-Davis. «L’âge moyen de la retraite pour un ancien joueur est de 55 ans, et ces joueurs peuvent laisser fructifier leurs fonds de pension et à 65 ans, obtenir une hausse de 300 %.»

Jusqu’à ce que leurs demandes soient satisfaites, les anciennes vedettes du circuit ont annoncé qu’ils ne seraient pas présents lors de la cérémonie annuelle d’introduction au Temple de la renommée, qui a lieu à Canton, en Ohio.  Avec AFP