Dans l’attente de l’aboutissement des négociations, Usain Bolt ne prendra plus part aux entraînements du club australien des Central Coast Mariners.

Des doutes planent sur l’avenir d’Usain Bolt au soccer

SYDNEY — Usain Bolt a-t-il un avenir comme joueur de soccer professionnel? Le doute est permis : le club australien des Central Coast Mariners, où l’ancien sprinteur tente son inédite reconversion, a émis de grosses réserves quant à l’aboutissement des négociations avec le néo-attaquant et à sa capacité à évoluer dans l’équipe première.

«Usain a eu une belle progression depuis son arrivée à Central Coast et nous avons le sentiment qu’il s’améliorera encore avec plus d’entraînement intensif et de temps de jeu en compétition. Nous étudions les pistes permettant cela, mais le club ne peut pas s’offrir le luxe de le faire en première division», a asséné le petit club basé à Gosford, près de Sydney, où la «Foudre», 32 ans, est à l’essai depuis le mois d’août.

Les Mariners ont confirmé avoir proposé un contrat à l’octuple champion olympique, comme l’annonçait la presse. «Les négociations restent en cours», assure le club, qui précise tout de même que «sans la contribution financière d’un tiers, il est peu probable que Usain Bolt et les Central Coast Mariners tombent d’accord sur les termes du contrat.»

Loin du salaire demandé 

Le montant du contrat serait en effet bien inférieur aux exigences du Jamaïcain et aux promesses qu’aurait fait miroiter le propriétaire des Mariners Mike Charlesworth. Selon le Sydney Daily Telegraph, il aurait promis initialement environ 1,4 million $CAN auxquels devaient s’ajouter des contributions de la Fédération (près de 700 000 $) et de plusieurs commanditaires

Le quotidien de Sydney assure toutefois que l’offre des Mariners avoisinerait les 150 000 dollars australiens (environ 139 000 $CAN). Bien loin des 2,7 millions $ demandés initialement par l’entourage de l’ex-athlète.

Après des essais avortés en Allemagne, en Afrique du Sud et en Norvège — et un contrat refusé avec le club maltais de La Valette — le numéro 95, référence à son record sur 100 m (9,58), a semblé plus proche que jamais de réaliser son rêve lorsqu’il a marqué un doublé pour son premier match comme titulaire en Australie, lors d’un match amical le 12 octobre.

L’entraîneur Mike Mulvey a déclaré dimanche, après le match nul contre Brisbane (1-1) lors de la première journée du Championnat australien, qu’il n’avait pas eu écho d’une proposition de contrat... tout en louant la qualité des attaquants qu’il a déjà à sa disposition.

«On peut regarder notre ligne d’attaque aujourd’hui et se demander s’il peut y avoir sa place. Je comprends que cette histoire est importante pour le reste du monde. Mais vous me parlez uniquement de rumeurs. Je ne sais pas de quoi vous parlez, et c’est la vérité.»

Les Mariners s’appuient actuellement en attaque sur les internationaux australien Tommy Oar, buteur à Brisbane, et écossais Ross McComarck, prêté par Aston Villa.

Mais dans l’attente de l’aboutissement des négociations, il ne prendra plus part aux entraînements, ont affirmé les Mariners, soucieux de ne pas distraire ses partenaires en prévision du match de samedi contre Melbourne City.