Kawhi Leonard et Paul George sont de retour à la maison.

Des Clippers qui ne seront plus jamais les mêmes avec Kawhi Leonard et Paul George

LOS ANGELES — Kawhi Leonard et Paul George sont officiellement de retour à la maison à Los Angeles, au sein de Clippers qui ne seront plus jamais les mêmes.

Près de trois semaines après que les supervedettes aient manœuvré pour devenir coéquipiers dans leur ville natale, le duo a été présenté aux médias mercredi, dans un gymnase communautaire que les Clippers ont rénové.

Leonard aura passé une seule saison avec les Raptors, aidant Toronto à remporter un premier championnat de la NBA. Jusqu'au récent dénouement, George faisait partie du Thunder d'Oklahoma City.

Leonard s'est dit emballé d'avoir l'occasion d'écrire de nouvelles pages de l'histoire des Clippers, qui n'ont jamais remporté le championnat du circuit Silver.

Les joueurs étaient accompagnés de l'entraîneur Doc Rivers et du propriétaire Steve Ballmer, notamment.

«Je pense qu'il y a ici quelque chose de spécial, estime Leonard. Nous avons l'équipe pour réussir de grandes choses. Les Clippers n'ont jamais atteint la finale, ce qui est très stimulant pour moi.»

«Je veux aider à construire quelque chose de spécial, a mentionné George. C'est surréaliste d'être à la maison, avec une équipe dont je suivais les activités en grandissant.»

Leonard et George ont mentionné qu'ils ont failli jouer ensemble avec les Pacers. L'Indiana a repêché George en 2010 et Leonard en 2011, mais ce dernier a été échangé aux Spurs de San Antonio, le soir du repêchage.

«On dirait que c'est le destin, pense George. Nous étions censés jouer ensemble, alors nous voilà.»

Les Clippers ont largué une réputation de perdants en signant huit saisons gagnantes d'affilée. L'ère Donald Sterling a fait place à celle de Ballmer, qui détient le club depuis sept ans.

Mais en dépit de succès avec des joueurs tels Chris Paul, Blake Griffin et Tobias Harris, les Clippers n'ont pas encore atteint la finale de l'Ouest. Et sans réel doute, les projecteurs restent largement tournés vers les Lakers, qui comptent 16 titres de la NBA.

«Cela signifie beaucoup que des joueurs de cette ampleur décident de faire partie des Clippers et qu'ils nous fassent confiance, a dit Lawrence Frank, président des opérations basketball chez Clippers. Nous aimions notre équipe la saison dernière, mais nous savions qu'il nous fallait du talent d'élite pour rivaliser au plus haut niveau. L'une des choses les plus difficiles à faire dans la NBA est d'obtenir une superstar, encore plus deux qui se respectent et se complètent autant que Kawhi et Paul.»