Denis Shapovalov, 28e joueur mondial, a mis deux heures et neuf minutes pour venir à bout d’Alexander Zverev, sixième raquette au monde, à Paris, jeudi.

Denis Shapovalov atteint les quarts de finale au Masters de Paris

PARIS — Le Canadien Denis Shapovalov a vaincu l’Allemand Alexander Zverev 6-2, 5-7, 6-2 jeudi, en route vers une place en quarts de finale du Masters de Paris.

Shapovalov, le 28e joueur mondial, a mis deux heures et neuf minutes pour venir à bout de Zverev, sixième raquette au monde. Il a ainsi inscrit une troisième victoire en carrière contre un membre du top-10 mondial, une deuxième en 2019.

«Je suis content, a dit Shapovalov. Je n’avais jamais battu (Zverev) auparavant.

«La qualité du match était incroyable. Je suis très content d’avoir si bien joué.»

Il y a eu un total de 30 balles de bris au cours de ce match et Shapovalov a eu l’avantage en profitant de cinq de ses 17 occasions.

«Je crois avoir été le meilleur joueur en deuxième manche, avoir eu un peu plus d’occasions que lui, a mentionné Shapovalov. Je me suis dit que je devais garder ma concentration et connaître un bon départ en troisième manche. C’est exactement ce que j’ai réussi à faire et ça m’a donné du rythme.»

Malgré la défaite, Zverev s’est assuré d’une participation aux Finales de l’ATP.

Shapovalov en sera maintenant à ses quatrièmes quarts de finale en carrière dans un tournoi de la série Masters. Le tennisman originaire de Richmond Hill, en Ontario, affrontera le Français Gaël Monfils, qui a vaincu le Moldave Radu Albot 4-6, 6-4, 6-1.

Nadal bat Wawrinka

De son côté, l’Espagnol Rafael Nadal a battu le Suisse Stan Wawrinka pour une 19e fois en 22 duels, s’imposant 6-4, 6-4 pour aussi obtenir une place en quarts de finale.

Les deux joueurs détiennent 22 titres du Grand Chelem, mais Nadal en compte 19 et il a à nouveau été en contrôle contre son rival. Wawrinka a connu des ennuis avec son revers à une main.

«Mon service a bien fonctionné et mon jeu au filet aussi», a noté Nadal.

Nadal, deuxième au classement mondial, a dû sauver une balle de bris lors du deuxième jeu du match, puis une autre au huitième jeu. Il a ensuite demandé la visite d’un médecin en deuxième manche en raison d’un problème à l’estomac.

«Ce n’était rien de sérieux, a insisté Nadal. J’ai demandé si un médecin pouvait me donner quelque chose pour que je me sente un peu mieux.»

Lors des quarts de finale, Nadal croisera le fer avec Jo-Wilfried Tsonga. Nadal vise un premier triomphe en salle à Paris, ce qui lui permettrait de terminer la saison au sommet de l’échiquier mondial pour une cinquième fois en carrière.

Tsonga a sauvé deux balles de match lors d’une éreintante victoire de 2-6, 6-4, 7-6 (6) face à l’Allemand Jan-Lennard Struff.

Un peu plus tôt jeudi, Novak Djokovic a démontré une fois de plus l’ampleur de son talent en disposant de Kyle Edmund 7-6 (7), 6-1, lui permettant d’atteindre les quarts de finale.

Après avoir requis set balles de manche pour s’adjuger le premier set, le Serbe a remporté six jeux consécutifs lors du deuxième. Il a mis un terme à la rencontre en brisant son adversaire à zéro, avec deux revers gagnants dans le coin gauche du terrain.

Le détenteur de 16 titres du Grand Chelem a remporté 89 % de ses points avec sa première balle, et il n’a concédé aucune balle de bris. Il a aussi frappé trois coups gagnants au dernier jeu, les déclenchant très rapidement — l’une de ses nombreuses signatures.

La voix encore enrouée, Djokovic a tenu à saluer la foule à l’aréna de Bercy. Il a cependant admis qu’il n’était pas encore au sommet de sa forme, après avoir éprouvé de la difficulté à vaincre Corentin Moutet au deuxième tour.

Il aura maintenant rendez-vous avec le Grec Stefanos Tsitsipas, qui a réussi 11 as dans un gain de 6-3, 6-4 contre Alex de Minaur. Tsitsipas, la septième tête de série du tournoi, présente une fiche de 2-1 contre le quadruple champion du Masters de Paris, qu’il a notamment battu plus tôt ce mois-ci en quarts de finale du Masters de Shanghai.

Par ailleurs, Grigor Dimitrov a poursuivi sa route après avoir évincé Dominic Thiem 6-3, 6-2. Le Bulgare n’a pas été confronté à la moindre de balle de bris et il croisera le fer au prochain tour avec Cristian Garin. Le Chilien, qui a évité trois balles de match, a renversé le Français Jérémy Chardy 6-7 (4), 6-4, 7-6 (6). Avec La Presse canadienne