Kevin Harvick a remporté le Brickyard 400 de la série Cup du NASCAR, dimanche.
Kevin Harvick a remporté le Brickyard 400 de la série Cup du NASCAR, dimanche.

Déjà une quatrième victoire pour Harvick

INDIANAPOLIS - Kevin Harvick a remporté le Brickyard 400 de la série Cup du NASCAR en prolongation, dimanche. Harvick en est déjà à sa quatrième victoire cette saison.

Le top 3 a été complété par Matt Kenseth et Aric Almirola.

«Nous avions choisi les bons pneus aujourd’hui, alors j’ai vraiment été capable de pousser ma voiture à fond, a expliqué Harvick. J’ai été capable de repousser davantage les limites lors du dernier tour que plus tôt dans la course et lorsque le soleil s’est couché, la piste refroidissait vraiment et la cadence s’est mise à augmenter lors des derniers tours.»

Denny Hamlin menait avec sept tours à compléter, avant de subir une crevaison au pneu avant droit.

«C’est vraiment difficile. Je suis déçu pour l’équipe FedEx, s’est exclamé Hamlin. C’était juste un concours de circonstances, de voir si les pneus pouvaient résister, et les miens n’ont pas été capable de tenir jusqu’à la toute fin.»

Mécanicien blessé

Plus tôt, un mécanicien de Ryan Blaney a été transporté à l’hôpital, après s’être blessé lors d’un accident, au 16tour.

Zachary Price s’est retrouvé coincé entre la voiture No. 12 de Blaney et une autre voiture, le résultat d’un empilement de six bolides, près de l’entrée des puits.

Cinq des conducteurs ont été évalués au centre médical du site et ont été libérés par la suite. Blaney a immédiatement réintégré la course.

Price a été transporté à l’hôpital pour une évaluation plus approfondie.

Drapeau rouge

Les organisateurs ont sorti le drapeau rouge pour permettre aux travailleurs de piste de ramasser les débris et permettre à Price d’être transporté sur une civière. Il semblait être souriant tout juste avant d’embarquer dans l’ambulance.

Justin Allgaier, le remplaçant du septuple champion de la série Cup Jimmie Johnson, a également été impliqué dans l’accident et a été contraint d’abandonner la course.

La séquence de 663 départs consécutifs de Johnson a pris fin vendredi, après qu’il ait testé positif à la COVID-19.

Reportée d’environ une heure et quart en raison d’éclairs, la course elle-même a duré plus de trois heures.