Mikaela Shiffrin lors de sa descente nocturne à Flachau.

Déjà cinq victoires pour Shiffrin en 2018

FLACHAU, Autriche — La championne olympique de slalom Mikaela Shiffrin a remporté l’épreuve en nocturne de la Coupe du monde de la spécialité à Flachau, en Autriche, prolongeant à cinq sa séquence victorieuse en 2018.

Il s’agit également de la 41e victoire en carrière de l’Américaine, égalant le record du plus grand nombre de succès en Coupe du monde d’une skieuse de 22 ans, établi par la légendaire Autrichienne Annemarie Moser-Proell dans les années 70.

«C’est tellement une légende du ski, a dit Shiffrin. Mais je ne pensais pas à ce chiffre. J’essayais juste de skier comme si c’était ma toute dernière performance.»

C’était aussi la 200e victoire pour l’équipe américaine de ski. Seules l’Autriche (372) et la Suisse (301) ont gagné plus d’épreuves. Shiffrin et Lindsey Vonn, une quadruple championne du classement général, ont signé 119 victoires à elles seules.

Shiffrin concédait 37 centièmes de seconde à Bernadette Schild après la première manche. Pour la première fois cette saison, elle ne menait pas suite à la première portion d’un slalom.

La jeune femme a toutefois été fulgurante en deuxième manche et s’est imposée par 94 centièmes devant Schild, de l’Autriche. La Suédoise Frida Hansdotter a terminé troisième à 1,43 seconde.

«C’est surtout ma façon de penser qui a changé», a dit Shiffrin, quant à savoir ce qui a changé la donne, d’une manche à l’autre. «La première manche de Bernadette était si nette et agressive, c’était beau à voir. Je n’avais rien à perdre. Elle a donné tout un spectacle. Je peux imaginer comment elle était nerveuse en deuxième manche. Devant une foule partisane, ce n’est vraiment pas évident.»

Dans l’histoire

Shiffrin est devenue la première skieuse à entreprendre une année avec cinq victoires consécutives. Vreni Schneider, de la Suisse, a entamé 1989 avec quatre gains d’affilée.

Schild a grimpé cinq fois sur le podium, le plus récemment en novembre, à Killington, mais elle n’a pas encore goûté à la victoire. Les Autrichiennes n’ont pas gagné de slalom depuis Nicole Hosp en 2014, à Aspen.

Shiffrin a bonifié son avance au classement général et dans la discipline, car ses deux grandes rivales, la Slovaque Petra Vlhova et la Suisse Wendy Holdener, n’ont pas terminé la première manche. «Je crois que je vais un peu me reposer maintenant», a-t-elle expliqué, après trois semaines de folie où elle a enchainé entre le 19 décembre et mardi, huit victoires en neuf courses.