Le Défi kayak Desgagnés s’achevait dimanche, en fin de journée. Les 80 participants ont débarqué à la Baie de Beauport après 250 kilomètres de kayak sur mer.
Le Défi kayak Desgagnés s’achevait dimanche, en fin de journée. Les 80 participants ont débarqué à la Baie de Beauport après 250 kilomètres de kayak sur mer.

Défi kayak Desgagnés: 216 500$ amassés malgré la pandémie

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
Le Défi kayak Desgagnés s’achevait dimanche, en fin de journée. Les 80 participants ont débarqué à la Baie de Beauport après 250 kilomètres de kayak sur mer. Malgré la pandémie, la collecte de fonds a permis d’amasser 216 500 $.

L’organisme Jeunes musiciens du monde vient de terminer sa 6eédition du défi kayak Desgagnés. Les participants ont descendu le fleuve Saint-Laurent en kayak de mer pendant quatre jours, de Montréal à Québec.

Le montant récolté est moins grand que l’année précédente, et seulement la moitié des participants ont finalement plongé dans l’aventure cette année. Cependant, l’organisateur se dit fier et reconnaissant d’avoir pu tenir l’événement. Dans les circonstances, l’édition est un «grand succès»

Ils ont bien respecté les mesures mises en place par la santé publique et ont obtenu l’accord de la santé publique pendant l’été.

«On a réussi à le faire! On a été chanceux, tout s’est aligné rapidement. Les partenaires ont maintenu leur appui, ils ont épaulé l’événement et la cause des Jeunes musiciens du monde malgré la pandémie. On a été stricte sur la distanciation, mais tout s’est bien déroulé et on a eu beaucoup de plaisir», indique l’organisateur du défi et le cofondateur des Jeunes musiciens du monde, Mathieu Fortier.

Avec la somme amassée, l’organisme espère faire une différence dans la vie des jeunes dans le besoin, grâce à la musique.

«Les organismes comme nous dépendent des événements pour le financement. On est contents d’avoir ouvert le bal. Le premier défi sportif caritatif du genre depuis le confinement. On espère qu’on a ouvert la voie aux autres organismes pour tenir ces précieuses activités», ajoute M. Fortier.


Les partenaires du Défi ont pu absorber toutes les dépenses de l’activité, les kayakistes ont donc remis tout l’argent récolté à l’organisme. Jeunes musiciens du monde s’attend aussi à des sous supplémentaires dans les prochains jours, qui viendra faire augmenter le don total.

«C’est moins d’argent que l’année dernière, mais quand même la deuxième année la plus profitable sur six éditions… c’est vraiment au-delà de nos espérances.»

Il est à noter que pendant le trajet sur le fleuve, les participants sont accompagnés d’une équipe de sécurité nautique.

Jeunes musiciens du monde accompagne près de 2000 jeunes en situation difficile à Montréal, Québec, Laval, Sherbrooke et Val-d’Or, ainsi qu’en Inde.