Le quart du Rouge et Or, Hugo Richard, qui a joué au deuxième et au quatrième quart, a complété 11 de ses 22 passes pour des gains de 153 verges. Dans la défaite, il a aussi été victime de deux sacs, en plus de lancer deux interceptions.

Défi Est-Ouest: Moisan vole la vedette

L'équipe de l'Est et ses six joueurs du Rouge et Or ont vu leur habituel coéquipier Étienne Moisan leur voler la vedette, samedi, quand l'Ouest a triomphé 37-13 lors du 15e Défi Est-Ouest, au PEPS.
«J'ai bien fait d'être dans l'Ouest, hein?» a lancé Moisan, quelques minutes après la fin de la rencontre. À l'origine, le receveur de passes de l'Université Laval avait été ignoré lors des sélections pour l'équipe de l'Est. Il a profité d'une ouverture de dernière minute, mais de l'autre côté de la clôture. «Lui, il va pouvoir fêter», a même dit son entraîneur chez le Rouge et Or, Glen Constantin, organisateur de ce rendez-vous destiné à mettre en valeur les plus beaux espoirs du football universitaire en vue du repêchage de la Ligue canadienne.
Samedi, Moisan a capté quatre offrandes pour des gains de 80 verges, aidant au passage son coéquipier d'un jour, le quart de Regina Noah Picton (15 en 20, 228 verges), à être nommé joueur par excellence de la rencontre pour les gagnants. Plus que d'affronter ses coéquipiers, Moisan a été motivé par le fait d'avoir pour un temps été ignoré pour le match.
«J'étais un remplaçant, dans le fond. L'orgueil en prend un coup. [...] J'avais un petit quelque chose dans le ventre. Je voulais prouver que : "heille, j'ai ma place ici! J'aurais dû être sélectionné"», a-t-il affirmé.
Bon match de Dubé
Du côté de l'Est, le botteur des Gaiters de Bishop's Vincent Dubé a été nommé joueur d'un match où l'attaque n'a inscrit aucun touché. L'athlète de Montmagny a réussi ses quatre tentatives de placement, dont un de 36 verges. Il a aussi effectué cinq dégagements de 45 verges en moyenne. Pas mal pour un ancien joueur de troisième division au collégial, à La Pocatière, qui n'a eu qu'une seule offre au Québec au début de son parcours universitaire.
«Pour ma part, ça s'est super bien passé. Les gars en avant de moi ont fait une bonne job. J'étais juste content d'être ici», a dit Dubé, 24 ans, après ce qui risque fort d'être son ultime match au PEPS. «Avec notre transfert dans les Maritimes, c'est la dernière chance que j'ai de jouer à Laval. Le but, c'était juste d'en profiter, peu importe ce qui se serait passé», a-t-il ajouté, en parlant du départ des Gaiters de la Conférence Québec.
Manque de temps
De leur côté, les Rouge et Or de l'Est ne pouvaient cacher une pointe de déception devant le résultat de ce match peu ordinaire. Les joueurs de chaque équipe n'ont eu que quelques jours pour développer une chimie, pour apprendre certains jeux. Et ce manque de temps a paru du côté Est. «Notre livre de jeux était simple, alors on aurait dû l'exécuter mieux que ça», a dit le receveur Antony Dufour.
Un homme manquant sur la ligne offensive, un porteur de ballon qui bloque le mauvais joueur, un receveur qui se trompe de tracé, un quart qui fait le mauvais jeu... L'attaque, a indiqué Hugo Richard, a commis beaucoup trop d'erreurs pour espérer faire la différence. 
«Ce sont des circonstances difficiles, a analysé le quart du Rouge et Or. On n'est pas habitués à ce genre de format, où le mardi, on ne connaît rien de ce qu'on va jouer. Il y a des règles à instaurer pour prévenir toutes sortes de différences, mais ce n'est pas toujours suivi à la lettre.»
Richard a joué les deuxième et quatrième quarts, partageant le boulot avec Nate Hobbs de Queen's. Victime de deux sacs et d'autant d'interceptions, il a réussi 11 de ses 22 passes tentées pour des gains de 153 verges. Son plus long jeu du match, une passe et course de 55 verges, a été complété par Guillaume Paquet, habituel rival des Carabins de Montréal.
«Il s'est intégré, n'a pas été gêné. Je lui dois beaucoup de respect pour ça. Parce que si on m'avait dompé tout seul à Montréal avec quatre gars des Carabins, je suis pas sûr que j'aurais été aussi nice que lui», a déclaré en rigolant le quart-arrière du Rouge et Or à propos du seul membre des Carabins dans l'attaque de l'Est
Malgré une blessure au mollet, le receveur Tyrone Pierre a capté quatre passes pour des gains de 33 verges. Dufour a de son côté réussi deux attrapés pour 15 verges, en plus d'effectuer trois retours de botté pour 12 verges.
***
«Une meilleure foule qu'à la Coupe Vanier»
Le Rouge et Or attire généralement plus que les 6528 spectateurs présents lors du Défi Est-Ouest de samedi. Mais pour un match hors-saison sans véritable enjeu, il s'agit d'un chiffre impressionnant, selon l'organisateur de la semaine d'activités, Glen Constantin.
«On a des super partisans. Quand tu te dis que c'est un match d'exhibition, au mois de mai, et qu'on a une meilleure foule qu'à la Coupe Vanier... Tu vois qu'il y a du monde qui ont le football à coeur, et pas juste le Rouge et Or», a souligné l'entraîneur-chef de la formation de l'Université Laval. Officiellement, la dernière finale canadienne, à Hamilton, a attiré 8654 spectateurs. Mais ils étaient à peine 5000 dans les gradins du Tim Hortons Field, en novembre, selon plusieurs observateurs.
Malgré le revers de l'Est, Constantin s'est dit satisfait par la tenue des joueurs du Rouge et Or. Dans le match, mais surtout tout au long de la semaine d'entraînement. «Ils ont été des leaders sur le terrain. Ils ont bien pratiqué. Pour la Ligue canadienne, l'enjeu n'est pas nécessairement le match, mais l'ensemble de la semaine. Comment les joueurs se sont comportés, comment ils ont répondu aux questions de leurs entraîneurs... Je sais qu'ils ont très bien fait de ce côté-là.»