La Torontoise a terminé sixième après avoir franchi la distance en trois minutes et 56,12 secondes, retranchant plus de trois secondes à sa marque précédente de 3:59,59 réalisée en août dernier à Zurich, en Suisse.

DeBues-Stafford abaisse sa propre marque sur 1500 m aux Mondiaux d'athlétisme

DOHA, Qatar — La Canadienne Gabriela DeBues-Stafford a abaissé sa propre marque nationale sur 1500 mètres samedi aux Championnats du monde d'athlétisme.

La Torontoise a terminé sixième après avoir franchi la distance en trois minutes et 56,12 secondes, retranchant plus de trois secondes à sa marque précédente de 3:59,59 réalisée en août dernier à Zurich, en Suisse.

«Je suis très heureuse. J'ai tout donné lors du dernier tour, a raconté DeBues-Stafford. Je savais que le rythme était rapide, je pouvais le sentir. D'un côté, c'est dommage parce que n'importe quelle autre année, ce temps-là aurait donné la victoire, mais c'est aussi satisfaisant d'avoir fait partie d'une course phénoménale. Je pense que je préfère ça. Ça tire tout le monde vers le haut.»

La Néerlandaise Sifan Hassan a triomphé en 3:51,95. La Kényane Faith Kipyegon a terminé deuxième, devant l'Éthiopienne Gudaf Tsegay.

DeBues-Stafford avait d'abord établi une nouvelle marque canadienne en juillet. Son chrono de 4:00,26, réussi à Londres, lui avait permis d'abaisser d'un centième de seconde le record précédent de Lynn Williams, établi en 1985.

Par ailleurs, le relais canadien féminin 4 x 400 mètres s'est qualifié pour la finale prévue dimanche en terminant troisième de sa vague en 3:25,86.

«Notre équipe méritait vraiment cette place-là en finale, a dit Sage Watson, une des membres du relais canadien. Nous comptons sur un groupe de femmes qui sont toutes rapides.»

Au lancer du poids, Tim Nedow, de Brockville, en Ontario, a fini neuvième, tandis qu'au 100 m haies féminin, Phylicia George, de Markham, en Ontario, n'a pu poursuivre sa route après avoir terminé au septième et dernier rang de sa vague en 13,49 secondes.

Au 5000 m féminin, Andrea Seccafien, de Guelph, en Ontario, a fini 13e en 14:59,95. Il s'agissait d'un record personnel.

+

L'ÉQUIPE FÉMININE DE GYMNASTIQUE ARTISTIQUE QUALIFIÉE PORU TOKYO 2020

STUTTGART, Allemagne - L'équipe féminine canadienne de gymnastique artistique a confirmé sa place aux Jeux olympiques de Tokyo l'été prochain grâce à sa performance aux Championnats mondiaux.

Le Canada s'est classé cinquième lors des qualifications, samedi, alors que les neuf premier pays au classement des qualifications par équipe, excluant les pays déjà qualifiés, sécurisaient leurs places aux Jeux de Tokyo 2020.

L'équipe composée d'Ellie Black, Brooklyn Moors, Shallon Olsen, Anne-Marie Padurariu et Victoria Woo a récolté 162,922 points, obtenant ainsi son billet officiel pour les Jeux de Tokyo, ainsi qu'une place en finale aux Championnats du monde.

Les États-Unis, la Chine et la Russie composent le trio de tête à l'issue des qualifications. La France devance aussi le Canada.

Par ailleurs, Black et Moors se sont toutes deux qualifiées pour la finale du concours complet.

Du côté des finales individuelles par appareil, trois Canadiennes ont réussi à se qualifier. Black et Padurariu seront de l'épreuve à la poutre, tandis qu'Olsen sera de la finale au saut à cheval. La Presse canadienne