Denny Morrison (photo), Ted-Jan Bloemen et Jordan Belchos ont remporté la médaille d'argent en poursuite en équipe grâce à un chrono de 3:44,95.

De l'argent qui vaut de l'or pour Morrison

Denny Morrison a participé à la conquête d'une médaille d'argent qui avait la saveur de l'or, samedi à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste d'Astana, au Kazakhstan.
Morrison, Ted-Jan Bloemen et Jordan Belchos ont remporté la médaille d'argent en poursuite en équipe grâce à un chrono de 3:44,95. Ils ont seulement été devancés par le Japon (3 :44,10). Il s'agissait de la première présence de Morrison sur un podium depuis l'accident de moto qu'il a subi en 2015 et son accident vasculaire cérébral d'avril dernier. «C'est incroyable considérant non seulement mes blessures, mais également les pas en arrière et ceux nécessaires pour me rendre ici; toutes des étapes qui m'ont surpris.»
Vincent de Haître, d'Ottawa, a également retenu l'attention en obtenant sa première médaille d'or individuelle en carrière. Le patineur de 22 ans a signé un temps de 1:088,90 au 1000 m pour devancer le champion du monde russe Pavel Kulizhnikov (1:08,99). «J'ai encore de la difficulté à le réaliser!» s'est exclamé de Haître. «Je suis super content! Je pensais à toutes les choses sur lesquelles j'ai travaillé cette semaine et j'ai tenté de les mettre en pratique du mieux que je pouvais. Il y a encore place à amélioration, mais je suis incroyablement content!»
Laurent Dubreuil n'a pu faire mieux qu'un 19e rang (35,199). «C'était atroce, du début jusqu'à la fin», a analysé le patineur de Lévis, meilleur Canadien au classement des Coupes du monde jusqu'ici cette saison. «Je n'ai pas été capable de réussir techniquement une seule partie de ma course. Je dois être meilleur demain.» Dimanche, il sera le seul Canadien à prendre le départ de la deuxième épreuve de la division A du 500 m.