Le directeur général du Tournoi pee-wee, Patrick Dom, a présenté le livre commémoratif du 60e anniversaire de l’événement. Il était notamment en compagnie du député de La Peltrie, Éric Caire.

De la grande visite pour le 60e du Tournoi pee-wee [VIDÉO]

Guy Lafleur, Bobby Orr et Vincent Lecavalier viendront faire leur tour, ainsi que les célèbres frères Hanson du film mythique «Slap Shot», mais l’essence même de l’événement ne change pas. Pour sa 60e présentation, le Tournoi international de hockey pee-wee de Québec enfile son plus bel habit pour accueillir la visite en provenance de 19 pays.

Juste à ce niveau, il s’agit d’un record. Pour la première fois de la riche histoire du Tournoi, des équipes de la Lituanie et de la Roumanie seront en ville. Et après une absence de six ans, la Russie revient dans les bonnes grâces du comité organisateur.

Encore cette année, des nouveautés s’ajoutent à l’enveloppe globale de ce grand rendez-vous qui se déroulera du 13 au 24 février, au Centre Vidéotron et au Pavillon de la jeunesse, comme le lancement d’un livre sur les 60 d’histoire du Tournoi, l’exposition itinérante du Temple de la renommée du hockey, l’ajout de 1000 places gratuites de stationnement à Fleur-de-Lys, etc.

«Mon coup de cœur du 60e, c’est la publication du livre. On voulait visualiser les 60 ans du tournoi, pas juste pour les gens qui le suivent de près, mais aussi pour toute la population», confiait le directeur général du Tournoi pee-wee Patrick Dom, lundi, à l’occasion de la conférence de presse toujours aussi courue pour tracer les grandes lignes de l’édition qui s’en vient.

Dom pouvait aussi parler de la trentaine de joueurs de la LNH, d’anciens et de personnalités du hockey ayant un lien direct avec le prochain tournoi, que ce soit comme entraîneurs, parents ou grands-parents. Il prévoit aussi l’ajout d’autres grands noms du hockey qui viendront faire leur tour, réservant cependant l’annonce de ceux-ci dès la confirmation de leur venue.

«Il y a 1250 joueurs ayant joué dans la Ligue nationale ou qui sont encore actifs. Le premier, c’était Brad Park; le dernier, c’est Nico Hischier. C’est pour cela que le tournoi est devenu ce qu’il est, aujourd’hui. Le 60e anniversaire, c’est un gros événement pour nous. On comptera 19 pays, c’est un record. Nous avons refusé 190 équipes. Ce serait génial si on pouvait faire grossir le tournoi et j’aimerais qu’il y ait un deuxième Centre Vidéotron, mais on est vraiment limité à 120 clubs», disait Dom en parlant des défis de l’avenir.

Regard vers l’avenir

En pleine préparation du 60e, des idées germent déjà pour le 61e, en 2020.

«À chaque tournoi, je me dis toujours qu’il n’y aura rien de nouveau, et que l’an prochain, ça va être plate, mais il arrive toujours quelque chose», notait celui qui rêve d’ajouter une classe de simple lettre pour permettre à des jeunes de vivre l’expérience du tournoi comme ceux évoluant dans le hockey double et triple lettres. Voilà qu’il en a déjà trop dit sur l’un des projets d’avenir!

Parmi la trentaine de joueurs de la LNH et de personnalités (ou leurs proches) qui participeront à l’édition 2019, on retrouvera le fils de Julien Brisebois (dg de Tampa Bay, Jarome Iginla et son fils, le petit-fils de Larry Pleau, le père et le frère de Brayden Point (Tampa Bay) et quelques autres, comme Adam Graves, John Wensikk, Caroline Ouellette, Garth Snow, Pascal Dupuis, Manon Rhéaume et ainsi de suite...

Mais les héros de 2019 seront âgés de 11 et 12 ans. Et on devrait en retrouver plusieurs lors de l’impression d’un autre livre pour un futur anniversaire à souligner!

+

EN VITESSE

Le livre La partie n’est pas terminée: l’épopée du plus grand tournoi de hockey pee-wee au monde, qui regroupe statistiques, anecdotes, citations et plus de 400 photos, sera en vente pendant le tournoi et l’est déjà au coût de 29,99$ dans quelques commerces de la région... À ce jour, il manquait environ 20 familles d’accueil. Contactez Yvon Pelletier au 418-634-0508 si cela vous intéresse... La division scolaire passe de huit à 12 équipes, cette année, avec deux clubs venant du Vermont et de Toronto... Refusée depuis six ans pour une raison de mauvais comportement la Russie a fait la demande de revenir. «On a accepté, tout simplement, et sans virer paranoïaque, on espère que tout ira bien», notait Patrick Dom... À quand le retour des équipes de la grande région de Toronto? «Lorsqu’ils accepteront d’envoyer quatre équipes et non pas huit, ils seront les bienvenus. Il n’y a même pas huit équipes de Québec, alors pas question d’avoir en plus de Toronto», répondait Dom... Parmi les équipes à surveiller, Dom pointait en direction de Boston Junior Eagles... Les petits Nordiques seront représentés par les Cyclones de Québec et les Remparts par les As de Québec, tous deux en classe AA-Élites... Sur les 120 équipes, 50 proviennent du Québec...  Un immense feu d’artifice vient clôturer le tournoi, le samedi 23 février vers 21h, avec le Centre Vidéotron en toile de fond...