David Trudeau, qui rêve de participer aux Jeux olympiques en escalade, se concentre actuellement à sa préparation en vue du Championnat du monde junior de Moscou et à l'étape munichoise de la Coupe du monde.

David Trudeau grimpera à Moscou et Munich

David Trudeau a toujours aimé grimper, s’«accrocher après les balançoires. Faire ce qu’à l’école, ils ne voulaient pas qu’on fasse!» Le garçon de Charlesbourg a depuis choisi de grimper les échelons de l’escalade de compétition et participera en août au Championnat du monde junior, à Moscou, puis à l’étape de Coupe du monde de Munich.

L’athlète de 17 ans a vécu en juin sa première expérience en Coupe du monde, au Colorado, et n’en est qu’au début de son parcours sur les parois internationales. Maintenant que son sport est olympique, il rêve aux Jeux de 2020, à Tokyo, ou encore à ceux de 2024, à Paris.

«Je ne sais pas si je vais pouvoir y aller en 2020, parce que les standards sont vraiment élevés et il n’y aura pas beaucoup d’élus. Mais si ce n’est pas 2020, ça pourra être 2024 ou même 2028. En tout cas, j’aspire à aller aux Jeux olympiques un jour», a affirmé Trudeau, lundi, quand Le Soleil l’a rencontré au centre d’escalade Délire de Sainte-Foy, où il s’entraîne.

Membre de l’équipe canadienne senior d’escalade de bloc, Trudeau se spécialise dans cette discipline plus accessible que l’on peut comparer au volet sprint de l’athlétisme. Davantage traditionnelle, l’escalade de voie s’avère une course de fond et fait plus appel à l’endurance du grimpeur qu’à son explosivité et sa technique comme en bloc.

S’il ne s’avance pas à prédire son résultat pour le Mondial junior en Russie, du 9 au 11 août, le jeune grimpeur a bon espoir de faire mieux que l’an dernier, en Autriche. «J’étais beaucoup moins prêt et je n’ai pas performé hyper bien. Mais cette année, ma participation aux Coupes du monde me motive, je me suis plus entraîné et je me sens au sommet de ma forme. Ça devrait bien aller», se croise-t-il les doigts.

Zachary Mathieu aussi en Russie

Trudeau est champion canadien de bloc, compétition tenue à Québec en février où il a devancé Zachary Mathieu, un autre jeune grimpeur prometteur de la capitale. Mathieu sera aussi de la partie en Russie, tout comme la Montréalaise Babette Roy et plusieurs autres juniors canadiens.

Quant à la Coupe du monde de Munich, en Allemagne, elle se tient les 17 et 18 août. Mathieu n’y participe pas.

Trudeau étudie au Cégep de Limoilou, campus Charlesbourg. Il passe une vingtaine d’heures par semaine à s’entraîner sur les parois artificielles intérieures, atteignant la trentaine en été.

«Je pourrais en faire plus, mais au stade où je suis, je crois que c’est le meilleur rythme pour mieux me développer et ne pas me blesser», conclut-il.