Le quart-arrière du CNDF David Pelletier a confirmé sa venue à l'Université Laval.

David Pelletier dit oui au Rouge et Or

Une semaine après son triomphe en finale canadienne, le club de football du Rouge et Or n'a pas encore fermé boutique pour l'hiver. La saison du recrutement bat son plein et lundi, le quart-arrière du CNDF David Pelletier a confirmé sa venue à l'Université Laval.
«Ma deuxième visite a été pas mal concluante, jeudi passé. J'ai eu des bonnes discussions avec Justin Ethier, Glen Constantin et Mathieu Bertrand», a confirmé Pelletier au téléphone, lundi matin, après avoir fait part de sa décision à Constantin.
Le quart-arrière de Québec, qui aura 20 ans la semaine prochaine, devient le septième finissant du Campus Notre-Dame-de-Foy (CNDF) à grossir les rangs des champions de la Coupe Vanier. D'une équipe championne à l'autre, puisque le Notre-Dame a remporté le titre québécois du Bol d'or collégial de première division, mi-novembre.
Outre Pelletier, le secondeur du CNDF Thomas Frost a aussi choisi l'UL pour sa carrière universitaire, lundi, tandis que la veille, leur coéquipier porteur de ballon Luca Perrier s'affichait fièrement sur Facebook avec son nouveau t-shirt du Rouge et Or. Le botteur David Côté, le plaqueur Samuel Maranda-Bizeau, le secondeur Yvan Hakizimana et le centre-arrière Dave Pouliot, tous du CNDF, avaient déjà fait le pas dans les dernières semaines.
Effet d'entraînement
«Il y a un effet d'entraînement. On a joué ensemble trois ans et d'avoir gagné ensemble fait en sorte que les gars veulent rester proches. L'objectif sera maintenant d'aller gagner à Laval», explique Pelletier.
Quant à servir de réserviste durant deux ans au quart Hugo Richard, Pelletier n'y voit que du bon.
«Je peux apprendre beaucoup des gars qui sont en place et des entraîneurs. J'ai vécu l'expérience de jouer à ma première année collégiale, quand Samuel Chénard était blessé, et je sais qu'il y a une adaptation à faire. Apprendre de Hugo et me développer derrière lui peut juste m'être bénéfique», indique Pelletier, qui retrouvera d'ailleurs Chénard, substitut de Richard depuis deux ans.
Sherbrooke inquiète
Celui qui entre à l'Université Laval en droit dès janvier avait aussi considéré d'intégrer le Vert & Or de Sherbrooke. Mais l'incertitude entourant la nouvelle équipe d'entraîneurs à être bientôt nommée l'a éloigné de l'Estrie. Leurs prédécesseurs ont été congédiés au terme de la saison.
«J'ai fait mes visites avec les coachs David Lessard et Mathieu Pronovost, aussi parlé avec Jérémi Roch. Mais c'est sûr que de ne pas savoir ce qui se passe, il y a beaucoup d'inconnu et ça m'intéressait moins dans cette situation-là», reconnaît l'auteur de 2798 verges aériennes, 25 touchés et 7 interceptions avec 62 % de ses passes réussies en 11 rencontres collégiales cette saison.
Le secondeur Zachary Rouleau, des Élans de Garneau, est la seule recrue confirmée chez le Rouge et Or jusqu'ici à ne pas sortir du CNDF.