David Ortiz se remet toujours de ses blessures aux soins intensifs de l’hôpital général du Massachusetts, à Boston. Sa conjointe Tiffany Ortiz a indiqué mercredi que son mari avait été capable de s’asseoir et de faire quelques pas. Elle a ajouté que l’état de santé de l’ex-baseballeur s’améliore, mais que son époux va demeurer aux soins intensifs au cours des prochains jours.

David Ortiz victime d’une attaque sophistiquée

SAINT-DOMINGUE, République dominicaine — Six suspects, dont celui d’être soupçonné d’être le tireur, ont été arrêtés à la suite d’une attaque contre l’ancienne étoile des Red Sox de Boston David Ortiz, a indiqué le procureur en chef de la République dominicaine, mercredi.

Un septième suspect est toujours recherché à la suite de la fusillade, qui selon des témoins, a été organisée par deux hommes sur une motocyclette et deux autres groupes de personnes dans des voitures, a expliqué le procureur en chef de la République dominicaine, Jean Alain Rodriguez, lors d’une conférence de presse mercredi.

Les autorités ont identifié le supposé tireur comme étant Rolfy Ferreyra, surnommé Sandy. Elles n’ont pas voulu donner le motif du tireur.

Le major général de la police, Ney Aldrin Bautista Almonte, a affirmé que le coordinateur de l’attaque s’était fait offrir 400 000 pesos dominicains (environ 10 500 $ CAN) pour passer à l’acte. Il a ajouté que la personne soupçonnée d’avoir organisé l’attaque était l’un des suspects détenus.

Les procureurs ont indiqué que les deux hommes sur une motocyclette ont été aperçus sur les séquences captées par une caméra vidéo en train de discuter avec d’autres personnes dans une Hyundai Accent grise et dans une autre voiture Hyundai avant la fusillade sur une rue située près d’un bar populaire de Saint-Domingue, dimanche soir.

Pour sa part, Tiffany Ortiz a indiqué dans une déclaration émise par les Red Sox mercredi que son mari se remettait toujours de ses blessures aux soins intensifs de l’hôpital général du Massachusetts, à Boston.

«Hier et ce matin, David a été capable de s’asseoir et de faire quelques pas. Son état de santé s’améliore, mais il va demeurer aux soins intensifs au cours des prochains jours», a-t-elle écrit.

Dans un document de la cour, les procureurs mentionnent qu’Oliver Moisés Mirabal Acosta conduisait une Accent avant de monter à bord d’une motocyclette pilotée par Eddy Vladimir Feliz García.

«Dans l’une des vidéos, il est possible d’observer les deux accusés et le tireur planifiant la commande de l’attaque sur la rue Octavio Mejía Ricard, qui est parallèle à la place où a eu lieu l’incident», ont indiqué les procureurs dans le document de la cour.

Inaptitude des accusés

Le document souligne aussi l’inaptitude des accusés, mentionnant que le pilote, Feliz Garcia, a été capturé après avoir perdu le contrôle et chuté de la motocyclette alors que le duo tentait de s’enfuir. Des partisans d’Ortiz ont capturé Feliz Garcia et l’ont battu avant de le rendre aux autorités.

Mirabal Acosta a été arrêté mardi soir dans une ville du nord de la République dominicaine.

Eddy Vladimir Feliz García a été capturé après avoir perdu le contrôle et chuté de la motocyclette alors qu'il tentait de fuir. Des partisans de David Ortiz ont capturé Feliz Garcia et l’ont battu avant de le rendre aux autorités.

L’avocat de Feliz Garcia soutient que son client, qui a été accusé d’avoir été complice d’une tentative de meurtre, est un innocent chauffeur de taxi en motocyclette qui n’avait aucune idée que son passager allait commettre un crime.

«Il ne savait pas ce qu’ils allaient faire. Il est un partisan de David», a dit l’avocat Deivi Solano, mardi.

Ortiz, qui est âgé de 43 ans, voyage souvent à Saint-Domingue, là où vivent son père et sa sœur. L’ancien frappeur de puissance a une vive sociale active et il fréquente les boîtes de nuit avec ses amis, dont certaines vedettes locales.

Adulé dans sa ville natale, Ortiz se promène dans les rues des quartiers dangereux de la capitale dominicaine avec peu ou aucune sécurité, faisant confiance à ses partisans pour le protéger, selon ses amis.

La République dominicaine est l’un des pays les plus dangereux au monde. Le taux d’homicide est de 12,5 par 100 000 habitants, ce qui place la République dominicaine dans les premiers 10 % à 15 % parmi les pays les plus violents au monde, selon le département d’État américain.