Le promoteur Denis Perreault (au centre) organise le Challenge XPN, dont les profits permettront au Dr Jean-François Roy (à droite) et à son équipe de poursuivre leurs recherches sur l’installation de prothèses discales. L’ancien joueur de la LNH Simon Gagné agit à titre de président d’honneur de l’événement

Dans le ring pour les maladies du dos

Trente hommes d’affaires et médecins de la région de Québec enfileront des gants de boxe, le 25 mai 2018, au profit de la recherche sur les maladies du dos.

Le promoteur Denis Perreault organise le Challenge XPN, dont les profits permettront au docteur Jean-François Roy et à son équipe de poursuivre leurs recherches sur l’installation de prothèses discales, technique déjà utilisée à toutes les semaines par ce médecin spécialiste de l’hôpital Saint-François d’Assise (CHU de Québec). 

Cette aide aura toutefois un prix pour le Dr Roy : il devra lui-même monter dans le ring et mettre ses apprentissages à l’essai. Pour le convaincre, on lui a dit «que ça n’allait pas être trop dangereux, qu’on allait être gentil avec nous. On m’a demandé de courir vite! Mais quand j’ai vu le ring… il n’y a pas beaucoup de place pour courir», a-t-il rigolé, mardi, après la conférence de presse annonçant la tenue de l’événement, qui aura lieu à l’aréna de Loretteville.

S’il admet que c’est «un peu paradoxal» d’utiliser la boxe pour soutenir la recherche médicale, Denis Perreault assure que toutes les mesures seront prises pour protéger les boxeurs débutants.

«Souvent, ç’a l’air plus dangereux que ça l’est. Quand t’as deux personnes du même calibre, du même poids, avec la même préparation… C’est quand même plus sécuritaire que bien d’autres sports», estime Perreault, un karatéka de renom. «On n’est pas comme à la boxe professionnelle, où il faut donner un spectacle à tout prix. Aussitôt que quelqu’un sera en danger, l’arbitre sera averti d’intervenir beaucoup plus rapidement.» Les rounds seront aussi moins longs que chez les pros, 90 secondes au lieu de trois minutes.

Des femmes seront en action, dont Michelle Piuze, la mère des anciens Remparts Jonathan et Frédérick Roy, elle-même aux prises avec des problèmes de dos.

MM. Perreault et Roy espèrent recueillir 60 000 $. Les places sur une table VIP coûteront 50 $, les billets en admission générale 25 $. L’ancien joueur de la LNH Simon Gagné agit à titre de président d’honneur.