Le Rouge et Or a grimpé sur la plus haute marche du podium féminin grâce à la présence de quatre filles parmi les sept premières à franchir le fil d’arrivée.

Cross-country: les filles du R et O écrivent l’histoire

Mission accomplie! L’équipe féminine de cross-country du Rouge et Or a remporté le Championnat canadien U Sports, samedi au Fort Henry de Kingston, dans la forteresse de leurs rivales de Queen’s. Il s’agissait d’un premier titre national pour les «Fantastiques» de l’Université Laval.

Le Rouge et Or a grimpé sur la plus haute marche du podium grâce à la présence de quatre filles parmi les sept premières à franchir le fil d’arrivée. L’UL a totalisé 55 points pour écrire sa page d’histoire.

«Le scénario s’est passé comme on l’espérait. Il y a huit ans, lorsqu’on lancé le programme, on était loin d’aspirer à cela. Il y a eu beaucoup de travail et l’ajout de jeunes athlètes très talentueuses. Elles sont encore admissibles pour quelques saisons, on a peut-être mis la table pour le début d’une dynastie, ou à tout le moins, pour livrer une chaude lutte pendant quelques années», disait l’entraîneur-chef Félix-Antoine Lapointe, nommé entraîneur-chef par excellence au pays.

Encore une fois, les quatre coureuses ayant donné le ton à cette saison parfaite ont livré la marchandise, samedi, sur le parcours de Fort Henry. Ne restait qu’à savoir le rang où chacun se retrouverait.

Cette fois-ci, Aurélie Dubé-Lavoie a mené la parade avec une deuxième place tandis que Catherine Beauchemin a fini troisième. Leurs coéquipières Anne-Marie Comeau (6e) et Jessy Lacourse (7e) ont complété le carré d’as du Rouge et Or. La recrue Jade Bérubé a fini 37e, permettant à l’Université Laval de devancer les Gaels au classement par équipe. Les quatre premières ont été nommées au sein de l’équipe d’étoiles.

«Au-delà des attentes, elles ont surtout été performantes. Notre objectif était de placer quatre filles dans le top 10, elles ont fait encore mieux en se retrouvant dans le top 7. Ce n’est pas quelque chose qui arrive souvent. Ça vient couronner une saison parfaite, pour nous. Tout ce qu’on ne savait, c’était de connaître l’ordre, ça pouvait être l’une ou l’autre, comme ce fut le cas à chaque course, cette saison, ce qui démontre la qualité de notre groupe exceptionnel», ajoutait Lapointe à propos de l'équipe féminine dont le meilleur classement avait été une troisième place en 2017 avant cette victoire.

Desgagnés deuxième

L’équipe masculine a terminé au quatrième rang, là où les gars étaient classés en prévision de ce Championnat canadien. Par contre, Jean-Simon Desgagnés a montré de quel bois il se chauffait en terminant deuxième dans un sprint à quatre.

«C’est super, ce qu’il a fait. On aurait aimé avoir un autre podium par équipe, mais les gars ont fini là où ils étaient classés.Il y a une petite déception du côté masculin, mais le sentiment est super bon dans le groupe à la suite de la victoire des filles», indiquait celui qui voyait le groupe masculin rater le podium pour la première fois en sept ans.

La saison universitaire est terminée, mais plusieurs membres du Rouge et Or participeront au Championnat canadien civil de cross-country dans deux semaines, au même endroit. Dubé-Lavoie, Comeau, Lacourse et Desgagnés y seront, entre autres.